Le partenariat entre l’Union européenne et ONU Femmes

Signature d’accords de contribution pour des programmes et projets (2012-2015) :
43,8 millions USD
(38,9 millions EUR)

Pays couverts par les programmes UE-ONU Femmes : 52

ONU Femmes et l’Union européenne (UE) collaborent pour autonomiser les femmes et les filles et protéger leurs droits depuis la création d’ONU Femmes. La signature d’un accord de partenariat en 2012 a renforcé leur coopération à tous les niveaux. Cette collaboration a été réaffirmée en 2016, quand les deux partenaires ont convenu d’intensifier leur travail commun en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes à travers le monde.

 Des leaders de l’UE et d’ONU Femmes se rencontrent régulièrement pour procéder à des échanges en matière de droits des femmes. Leurs activités conjointes de plaidoyer et de sensibilisation ont compris un concours de bandes dessinées intitulé « Égalité des sexes : Imaginez ! » célébrant le 20e anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing en 2015, et la participation du président de la Commission européenne et de tous les commissaires européens hommes au mouvement HeForShe lancé par les Nations Unies

En 2013, l’Union européenne a signé l’initiative Engageons-nous d’ONU Femmes, prenant ainsi l’engagement de mener des actions concrètes, par exemple en prenant une décision de protection des survivantes de violences domestiques au niveau européen, et en l’appliquant cette même année. En 2015, l’UE a adhéré à la campagne « Franchir le pas pour l’égalité des sexes » d’ONU Femmes, adoptant également un Plan d’action pour 2016-2020 et s’engageant notamment à examiner de manière systématique ses financements au développement pour s’assurer que l’assistance accordée contribue à transformer la vie des femmes et des filles à travers le monde.

Pour la période de 2012 à 2015, les accords de contribution souscrits par l’UE et destinés à des programmes menés par ONU Femmes dans plus de 50 pays se sont élevés à plus de 43,8 millions USD (38,9 millions EUR), ce qui fait de l’UE l’un des principaux soutiens de notre organisation.

Nos solutions

Les programmes UE-ONU Femmes ont conduit à des résultats mesurables dans une diversité de domaines et ont produit des différences dans la vie des femmes et des filles à travers le monde. Ensemble, les deux organisations ont œuvré à l’institution de lois et de budgets sensibles à la dimension du genre, proposé des services vitaux à des survivantes de la violence et collaboré avec des communautés à l’élimination des stéréotypes sexistes.

Le programme Un Bond en avant pour les femmes, lancé conjointement par l’UE et ONU Femmes, a contribué à la formation du Réseau des femmes parlementaires arabes pour l’égalité « Ra-edat », qui rassemble plus de 130 femmes parlementaires ou anciennement parlementaires de 12 pays, ainsi que le réseau arabe « Khadija », qui facilite les échanges de connaissances entre femmes entrepreneures. 

Un programme UE-ONU Femmes mené en Géorgie a introduit des actions novatrices en faveur de l’autonomisation économique des femmes, bénéficiant à des femmes et des filles provenant de minorités ethniques, à des femmes incarcérées, à des femmes vivant dans des zones isolées, ainsi qu’à des déplacées internes et à des femmes touchées par des conflits. Au Kirghizistan, au moyen de cours d’été et d’ateliers pour les jeunes, des étudiantes et étudiants et des enseignantes et enseignants sont devenus des activistes de l’égalité des sexes dans leurs établissements scolaires et leurs communautés. Par ailleurs, de nouveaux entrepreneurs issus de groupes minoritaires ont reçu une formation et un soutien pour créer des entreprises et amorcer (conformément à la Résolution 1244 des Nations Unies) un relèvement durable au Kosovo après le conflit.

Par des actions de plaidoyer en faveur de réformes législatives et d’ateliers pour des travailleuses migrantes dans le cadre d’un programme multilatéral mis en œuvre au Mexique, en Moldavie et aux Philippines, qui constituent les principaux corridors du monde pour le passage de travailleuses migrantes, ONU Femmes travaille avec l’UE pour promouvoir et protéger les droits des femmes. L’UE et ONU Femmes ont également établi un fonds commun pour soutenir 15 projets menés conjointement avec des organisations de la société civile active en matière d’égalité des sexes au Chili.

En Afrique, l’UE et ONU Femmes aident des femmes et des filles à jouer un rôle actif dans la prévention de conflits et l’établissement et la consolidation de la paix dans le nord du Nigéria et offrent à des femmes au Libéria des formations en matière d’alphabétisation, d’entrepreneuriat et d’autres compétences afin de renforcer leur sécurité physique et économique.

Aux Îles Salomon, l’UE et ONU Femmes ont soutenu la création d’un feuilleton radiophonique racontant l’histoire fictive d’une femme se présentant aux élections afin d’encourager davantage de femmes à s’affirmer et à briguer des positions de direction. Au Timor-Leste, l’UE et ONU Femmes ont noué des partenariats avec le gouvernement et des parties prenantes de la société civile pour éliminer la violence basée sur le genre, contribuant notamment à la campagne de sensibilisation « Safe Dili ».

Lisez notre brochure
Working together for gender equality: EU and UN Women partnership
Où je me tiens

Souhad Azennoud

« Dans notre commune montagneuse de Kissane, dans la province de Taounate, au Maroc, on constate vraiment les effets du changement climatique. Les gens le voient et disent : « Avant, le blé était plus haut, et il n’avait pas besoin de traitement » ...»

SDG 15: Life on land

Et aussi