3
résultats trouvés
1 - 3 de 3 résultats
Date:
Partout dans le monde, la pandémie de COVID-19 a créé de nouveaux risques et défis pour les victimes et survivants de la traite et a également aggravé la vulnérabilité des groupes à risque, en particulier les femmes et les enfants, à la traite des êtres humains. Sur la base des données collectées dans le cadre d’une enquête mondiale sur les survivants et les organisations de première ligne, cette publication analyse les tendances émergentes et les conséquences de la pandémie de COVID-19 dans la traite des êtres humains et propose des recommandations politiques concrètes pour y remédier.
Date:
Cet arbre de décision vise à présenter aux responsables de collecte de données les différentes considérations à prendre en compte, options viables et sources de données alternatives permettant d’obtenir ces informations sans compromettre la sécurité de la participante ni l’intégrité des données. L’objectif consiste à identifier des sources de données et des méthodologies qui contribueront à renforcer les services et les systèmes d’orientation destinés aux femmes victimes de violence pendant la pandémie de la COVID-19.
Date:
Dans le présent rapport, le Secrétaire général évoque la situation des femmes dans le système des Nations Unies pendant la période allant du 1 er janvier 2016 au 31 décembre 2017. Depuis le précédent rapport (2017), la part des femmes parmi les administrateurs et fonctionnaires de rang supérieur dans le système des Nations Unies est passée de 42,8 % à 44,2 %. Les augmentations les plus importantes ont été enregistrées aux plus hauts niveaux (parmi les Secrétaires généraux adjoints et les Sous-Secrétaires généraux), ce qui est le résultat direct des efforts déployés par le Secrétaire général conformément à l’engagement qu’il a pris d’atteindre la parité aux plus hauts niveaux d’ici à 2021.