8
résultats trouvés
1 - 8 de 8 résultats
Date:
L’Analyse rapide sensible au genre (RGA — « Rapid gender analysis ») vise à attirer l’attention sur la dynamique entre les sexes au cours de cette guerre en Ukraine, une dynamique préexistante et émergente, et à formuler des recommandations à l’intention des leaders, des actrices et acteurs et des donatrices et donateurs du secteur humanitaire afin de garantir une prise en compte de la dimension sexospécifique du risque, de la vulnérabilité et des capacités dans la réponse et la préparation à cette crise.
Date:
La pandémie a mis à l’épreuve et même inversé les progrès dans l’élargissement des droits et des opportunités des femmes Le rapport Progrès vers la réalisation des Objectifs de développement durable : Gros plan sur l’égalité des sexes 2021 présente les dernières données probantes sur l’égalité des sexes dans l’ensemble des 17 Objectifs de développement durable, soulignant les progrès réalisés depuis 2015, mais aussi l’inquiétude continue liée la pandémie de COVID-19, son effet immédiat sur le bien-être des femmes et la menace qu’elle représente pour les générations futures.
Date:
Le « Plan féministe » cartographie les politiques ambitieuses et transformatrices relatives aux moyens de subsistance, aux soins et à l'environnement qui sont nécessaires pour construire un avenir plus équitable et durable. Pour y parvenir, il appelle à des approches politiques spécifiques au contexte, à des stratégies politiques adaptées et à un financement. Le plan identifie les leviers clés qui peuvent créer un changement ainsi que les actrices et acteurs aux niveaux mondial, national et local qui doivent prendre des mesures pour avancer vers cette vision.
Date:
Le présent document de référence a été préparé en vue du séminaire de haut niveau organisé par ONU Femmes en collaboration avec le ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale sur le thème du « Renforcement de la participation des femmes aux processus de paix : quels rôles et responsabilités pour les États ? » et qui s’est tenu les 3 et 4 décembre 2019 à Rome en Italie. Le séminaire a pu bénéficier de cette étude qui analyse les politiques et les stratégies adoptées par les États membres et d’autres acteurs internationaux pour stimuler une participation significative des femmes, plus particulièrement dans les procédures de médiation pour la paix.
Date:
Ce guide élémentaire met en lumière les moyens pratiques que les député(e)s et le personnel parlementaire peuvent mettre en œuvre pour s’assurer que les décisions relatives à l’intervention et au rétablissement de la COVID-19 répondent aux besoins des femmes.
Date:
À l’occasion du 25ème anniversaire de l’adoption du Programme d’action de Beijing et de la première évaluation des progrès accomplis dans sa mise en œuvre à la lumière du Programme pour le développement durable à l’horizon 2030, ce rapport adopte une approche intégrée s’agissant de rendre compte des progrès, des disparités et des défis liés à la promotion de l’égalité des sexes et des droits des femmes.
Date:
« Le progrès des femmes dans le monde 2015–2016 : Transformer les économies, réaliser les droits », évoque le thème des droits humains et de l'élaboration de politiques économiques pour appeler à des changements d’ampleur dans l'agenda politique mondial en vue de transformer les économies et concrétiser les droits et l'égalité des femmes. Il présente une étude approfondie de ce à quoi ressemblerait une situation économique fonctionnant réellement pour les femmes et au profit de tous.
Date:
Ce dossier d’information présente les principaux résultats et enseignements tirés au Cambodge, en Jamaïque, au Kenya, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Rwanda dans le cadre du programme de soutien à l’égalité des sexes dans le contexte du VIH/sida (2009–2013) de la Commission européenne et d’ONU Femmes. Les résultats de ce programme démontrent les importants progrès et changements qui peuvent être réalisés lorsque des investissements sont spécifiquement alloués à la mise en œuvre des engagements sur l’égalité des sexes dans la lutte contre le VIH, ainsi qu’au renforcement du leadership et de la participation des femmes et des filles, et particulièrement celles qui vivent avec le VIH.