15
résultats trouvés
1 - 15 de 15 résultats
Date:
Les dernières données disponibles sur l’Objectifs de développement durable 5 (ODD 5) montrent que le monde n’est pas sur la bonne voie pour atteindre l’égalité des sexes d’ici 2030. Esta publicación présente les dernières données probantes sur l’égalité des sexes dans l’ensemble des 17 objectifs, soulignant le long chemin à parcourir pour parvenir à l’égalité des sexes. Il met l’accent sur les liens entre les objectifs, la force essentielle que joue l’égalité des sexes pour faire progresser les ODD, et le rôle central des femmes et des filles pour montrer la voie à suivre.
Date:
Le présent rapport est axé sur la nécessité urgente de combattre la violence dont les femmes et les filles sont l’objet dans les environnements numériques, ainsi que sur la lutte plus générale contre la violence faite aux femmes, en particulier dans le contexte de la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19). Le Secrétaire général y fournit des informations sur les mesures prises par les États Membres et les entités des Nations Unies pour lutter contre la violence à l’égard des femmes et des filles, et formule des conclusions et des recommandations précises quant à l’action à mettre en place.
Date:
Le présent rapport contient des informations sur les mesures prises par les États Membres et les activités menées dans le système des Nations Unies pour éliminer toutes les formes de traite des femmes et des filles. Il souligne les mesures prises pour lutter contre la traite au regard des inégalités entre les femmes et les hommes, et met en évidence le lien entre la traite des femmes et des filles et les situations de crise, notamment la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), les changements climatiques et les conflits.
Date:
Le présent rapport des informations sur la prévalence mondiale de ces mutilations et leurs répercussions sur les femmes et les filles, en faisant référence aux données probantes récentes sur ce qui fonctionne pour les éliminer. Il analyse les progrès accomplis à ce jour par les États Membres, le système des Nations Unies et les autres parties prenantes concernées. Il livre également des informations sur les efforts déployés pour anticiper et traiter les conséquences des crises humanitaires mondiales et des conflits en cours, y compris les changements climatiques et la dégradation de l’environnement ou la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), sur l’élimination des mutilations génitales féminines. Enfin, le Secrétaire général tire des conclusions et formule des recommandations sur les mesures à prendre.
Date:
La pandémie a mis à l’épreuve et même inversé les progrès dans l’élargissement des droits et des opportunités des femmes Le rapport Progrès vers la réalisation des Objectifs de développement durable : Gros plan sur l’égalité des sexes 2021 présente les dernières données probantes sur l’égalité des sexes dans l’ensemble des 17 Objectifs de développement durable, soulignant les progrès réalisés depuis 2015, mais aussi l’inquiétude continue liée la pandémie de COVID-19, son effet immédiat sur le bien-être des femmes et la menace qu’elle représente pour les générations futures.
Date:
Cet article plaide en faveur de l’investissement dans des services universels gratuits de garde d’enfants de haute qualité afin de réduire l’inégalité entre les sexes en matière de revenus et d’emploi. Il estime les effets générateurs d’emplois et fiscaux de l’investissement dans la gratuité des services de garde universels d’enfants en Côte d’Ivoire, au Nigéria, au Rwanda, au Sénégal et en République-Unie de Tanzanie. L’étude estime les coûts totaux de l’investissement dans les services de garde d’enfants afin d’augmenter le taux d’inscription (couverture) des enfants dans les services de garde formels à différents niveaux cibles.
Date:
Cet outil politique est conçu pour documenter dans quelle mesure les inégalités entre les sexes sur le marché du travail ont été exacerbées par la pandémie, permettant ainsi de mieux comprendre comment protéger les travailleurs et promouvoir une reprise économique sensible au genre. L'outil aidera également à identifier les politiques visant à améliorer les conditions de travail dans les secteurs économiques à prédominance féminine et à promouvoir une inclusion plus grande des travailleuses dans de nouveaux secteurs prometteurs, élargissant ainsi leurs opportunités.
Date:
Cet outil politique est conçu pour documenter dans quelle mesure les inégalités entre les sexes sur le marché du travail ont été exacerbées par la pandémie, permettant ainsi de mieux comprendre comment protéger les travailleurs et promouvoir une reprise économique sensible au genre. L'outil politique aidera également à identifier les politiques visant à améliorer les conditions de travail dans les secteurs économiques à prédominance féminine et à promouvoir une inclusion plus grande des travailleuses dans de nouveaux secteurs prometteurs, élargissant ainsi leurs opportunités.
Date:
Soumis en application de la résolution 73/146 de l’Assemblée générale, le présent rapport (A/75/289) contient des informations sur les mesures prises par les États Membres et les activités menées dans le système des Nations Unies pour éliminer la traite des femmes et des filles. Il porte en particulier sur les efforts déployés pour prendre en compte les dimensions de genre de ce phénomène, en mettant l’accent sur les moteurs et les conséquences économiques de la traite ainsi que sur les incidences de la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19) sur la traite des femmes et des filles.
Date:
Conformément à la résolution 73/149 de l’Assemblée générale sur l’intensification de l’action mondiale visant à éliminer les mutilations génitales féminines, le présent rapport (A/75/279) donne des informations sur les causes profondes de la pratique des mutilations génitales féminines, sa prévalence dans le monde et ses conséquences pour les femmes et les filles, preuves et données récentes à l’appui.
Date:
Soumis en application de la résolution 73/148 de l’Assemblée générale, le présent rapport (A/75/274) donne des informations sur les mesures prises par les États Membres et les activités menées au sein du système des Nations Unies pour éliminer la violence à l’égard des femmes et des filles. Dans ce rapport figurent également des conclusions et des recommandations sur les mesures à prendre.
Date:
À l’occasion du 25ème anniversaire de l’adoption du Programme d’action de Beijing et de la première évaluation des progrès accomplis dans sa mise en œuvre à la lumière du Programme pour le développement durable à l’horizon 2030, ce rapport adopte une approche intégrée s’agissant de rendre compte des progrès, des disparités et des défis liés à la promotion de l’égalité des sexes et des droits des femmes.
Date:
Le Secrétaire général met en avant dans le présent rapport les mesures prises au niveau national pour intégrer le principe de l’équité entre les sexes dans les politiques et stratégies nationales de développement durable, pour promouvoir des stratégies de croissance économique durable, partagée et équitable qui servent les intérêts des femmes ainsi que des politiques de l’emploi dynamiques axées sur l’instauration du plein emploi productif et l’accès des femmes à un travail décent, pour éliminer le cloisonnement qui existe dans le monde du travail et les écarts de salaires entre les femmes et les hommes, pour accélérer le passage des femmes de l’emploi informel à l’emploi formel, pour prévenir et éliminer toutes les formes de violence, de discrimination et de harcèlement sexuel à l’égard des femmes au travail, et pour permettre de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale.
Date:
Ce rapport rend compte des activités menées par les États Membres et les entités des Nations Unies pour aider les femmes et les filles vivant en milieu rural, en particulier les plus pauvres et les plus marginalisées, à améliorer leurs moyens de subsistance, leur bien-être et leur résilience face aux changements climatiques.
Date:
L’« Étude mondiale » de 2019 s’intéresse à l’origine des niveaux élevés de pauvreté de revenu et de pauvreté en temps parmi les femmes, et contient une analyse des raisons pour lesquelles une démarche stratégique intégrée constitue un moyen à la fois opportun et pertinent de remédier à cette double contrainte subie par les femmes pour parvenir au développement durable, s’agissant en particulier des populations à faible revenu.