5
résultats trouvés
1 - 5 de 5 résultats
Date:
Cet article plaide en faveur de l’investissement dans des services universels gratuits de garde d’enfants de haute qualité afin de réduire l’inégalité entre les sexes en matière de revenus et d’emploi. Il estime les effets générateurs d’emplois et fiscaux de l’investissement dans la gratuité des services de garde universels d’enfants en Côte d’Ivoire, au Nigéria, au Rwanda, au Sénégal et en République-Unie de Tanzanie. L’étude estime les coûts totaux de l’investissement dans les services de garde d’enfants afin d’augmenter le taux d’inscription (couverture) des enfants dans les services de garde formels à différents niveaux cibles.
Date:
Ce document explore les implications pour la mise en place de services essentiels aux femmes et aux filles qui ont subi des violences au cours de la pandémie de COVID-19. Il fournit des recommandations aux gouvernements, à la société civile et aux organisations internationales qui cherchent à améliorer la qualité et l’accès aux services de santé, de police et de justice et à des services sociaux coordonnés pour toutes les femmes et les filles pendant la crise et fournit des exemples de pratiques prometteuses à ce jour.
Date:
La présente note résume les principes et les recommandations destinés aux personnes qui prévoient d’entreprendre une collecte de données concernant l’impact de la COVID-19 sur la violence à l’égard des femmes et des filles. Elle a été élaborée à la lumière des besoins et des contraintes qui se présentent pour respecter les principes de méthodologie, d’éthique et de sécurité dans le contexte des mesures de distanciation physique et de confinement imposées par de nombreux pays.
Date:
Cette série explore en profondeur les tendances et les impacts de la récente pandémie mondiale de COVID-19 sur la violence contre les femmes et les filles. Elle examine les implications pour la prévention et la réponse à la violence contre les femmes et les filles dans les milieux publics et privés, y compris la violence facilitée par les technologies de l’information et de la communication. Elle fournit également des directions pour la collecte de données sur l’impact de la COVID-19 sur la violence à l’égard des femmes et des filles.
Date:
Au niveau mondial, plus de 2,5 milliards femmes et de filles sont pénalisées par des lois discriminatoires et par l’absence de protection juridique. Cette stratégie vise à accélérer l’abrogation des lois discriminatoires dans 100 pays entre 2019 et 2023. Les mesures à prendre seront axées sur six domaines thématiques et elles répondront aux besoins juridiques de plus de 50 millions de femmes et de filles.