9
résultats trouvés
1 - 9 de 9 résultats
Date:
Le « Plan stratégique 2022–2025 » vise à orienter les travaux d’ONU Femmes pour les quatre prochaines années. Il présente la manière dont ONU Femmes tirera parti de son triple mandat unique—qui englobe l’appui à l’établissement de normes, la coordination du système des Nations Unies et les activités opérationnelles—pour mobiliser une action urgente et soutenue en faveur de l’égalité femmes-hommes et de l’autonomisation de toutes les femmes et les filles.
Date:
Ce document de politique générale présente les nouvelles données disponibles concernant les conséquences de la pandémie du COVID-19 en termes de violence contre les femmes et les filles (VCFF). Il préconise des mesures visant à prévenir la VCFF et y répondre dans les circonstances actuelles de confinement ainsi que des investissements dont l’objectif est de garantir la sécurité des femmes et des filles dans les plans de relance à plus long terme.
Date:
Ce document explore les implications pour la mise en place de services essentiels aux femmes et aux filles qui ont subi des violences au cours de la pandémie de COVID-19. Il fournit des recommandations aux gouvernements, à la société civile et aux organisations internationales qui cherchent à améliorer la qualité et l’accès aux services de santé, de police et de justice et à des services sociaux coordonnés pour toutes les femmes et les filles pendant la crise et fournit des exemples de pratiques prometteuses à ce jour.
Date:
Ce manuel sur le genre et l’économie vise à fournir une formation de base et intermédiaire aux praticiens du développement, y compris les gouvernements et le personnel des politiques et des programmes des agences internationales de développement. L’objectif global du cours est de renforcer la capacité des conseillers techniques et du personnel du programme sur l’importance d’une politique économique sensible au genre.
Date:
Le Plan stratégique 2018–2021 d’ONU Femmes présente les orientations, objectifs et approches stratégiques pour soutenir les efforts visant à atteindre l’égalité des sexes et l’autonomisation de toutes les femmes et filles d’ici à 2030.
Date:
Cette série de brochures, qui s’adresse principalement aux pratitiens, aux décideurs politiques et aux responsables de plaidoyers, propose de résumer de manière concise et utile les éléments essentiels des stratégies employées pour soutenir l’élimination des violences à l’égard des femmes en général, pour la prévention et pour l’accès aux services pour les survivantes de violences. La dernière brochure contient une compilation des documents et ressources techniques essentielles développées par l’ONU Femmes pour contribuer à l’élimination de toutes formes de violence à l’égard des femmes et des jeunes filles.
Date:
Ce dossier d’information présente les principaux résultats et enseignements tirés au Cambodge, en Jamaïque, au Kenya, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Rwanda dans le cadre du programme de soutien à l’égalité des sexes dans le contexte du VIH/sida (2009–2013) de la Commission européenne et d’ONU Femmes. Les résultats de ce programme démontrent les importants progrès et changements qui peuvent être réalisés lorsque des investissements sont spécifiquement alloués à la mise en œuvre des engagements sur l’égalité des sexes dans la lutte contre le VIH, ainsi qu’au renforcement du leadership et de la participation des femmes et des filles, et particulièrement celles qui vivent avec le VIH.
Date:
Le présent guide donne des exemples de ces stratégies, qui vont de la transformation des institutions nationales et locales afin de mettre fin au silence et la stigmatisation qui entourent cette maladie, jusqu’à travailler avec les collectivités afin de modifier les attitudes et les comportements qui facilitent sa propagation. Ces exemples montrent ce qui peut être accompli lorsque les femmes et les hommes vivant avec le VIH s’emploient à faire connaître leurs besoins et à contribuer à la recherche de solutions et sont habilités à le faire.
Date:
Autonomiser les femmes travaillant dans le commerce transfrontière informel a un effet multiplicateur positif sur la réduction de la pauvreté, la croissance économique, les revenus gouvernementaux et la création d'emplois, entre autres facteurs. En Afrique, par exemple, la contribution des commerçantes informelles au PIB national compte pour 64% de la valeur ajoutée au niveau commercial au Bénin, pour 46% au Mali et pour 41% au Tchad.