17
résultats trouvés
1 - 17 de 17 résultats
Date:
Dans le présent rapport, le Secrétaire général fait le point de la situation des femmes dans les organismes des Nations Unies au cours de la période du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2019. Le rapport comporte des recommandations qui peuvent aider les organismes de l’ONU à atteindre la parité, notamment par une application rigoureuse des politiques existantes et la mise en oeuvre d’une série de mesures coordonnées.
Date:
Cet article plaide en faveur de l’investissement dans des services universels gratuits de garde d’enfants de haute qualité afin de réduire l’inégalité entre les sexes en matière de revenus et d’emploi. Il estime les effets générateurs d’emplois et fiscaux de l’investissement dans la gratuité des services de garde universels d’enfants en Côte d’Ivoire, au Nigéria, au Rwanda, au Sénégal et en République-Unie de Tanzanie. L’étude estime les coûts totaux de l’investissement dans les services de garde d’enfants afin d’augmenter le taux d’inscription (couverture) des enfants dans les services de garde formels à différents niveaux cibles.
Date:
Cette note de politique présente les points d’entrée pour l’application d’une budgétisation sensible au genre (BSG) aux plans de soutien et de relance face au COVID-19. Tirant parti d’exemples de pays, elle formule des recommandations sur l’utilisation d’outils de budgétisation sensible au genre pour identifier les écarts dans les réponses politiques et orienter les dépenses vers des mesures COVID-19 qui soient sensibles au genre.
Date:
Cet outil politique est conçu pour documenter dans quelle mesure les inégalités entre les sexes sur le marché du travail ont été exacerbées par la pandémie, permettant ainsi de mieux comprendre comment protéger les travailleurs et promouvoir une reprise économique sensible au genre. L'outil aidera également à identifier les politiques visant à améliorer les conditions de travail dans les secteurs économiques à prédominance féminine et à promouvoir une inclusion plus grande des travailleuses dans de nouveaux secteurs prometteurs, élargissant ainsi leurs opportunités.
Date:
ONU Femmes continue d'affirmer qu'il est important de veiller à ce que les mesures de relance économique et budgétaire adoptées soient sensibles au genre. Ces mesures doivent être mises en œuvre d'une manière qui n'a pas d'impact disproportionné et négatif sur les femmes et les filles. Les politiques adoptées en réponse à la crise du COVID-19 doivent identifier les domaines que les politiques macroeconomiques peuvent cibler efficacement pour lutter contre les impacts sexospécifiques de la crise. Cet outil politique est spécialement conçu pour y parvenir.
Date:
Cet outil politique est conçu pour documenter dans quelle mesure les inégalités entre les sexes sur le marché du travail ont été exacerbées par la pandémie, permettant ainsi de mieux comprendre comment protéger les travailleurs et promouvoir une reprise économique sensible au genre. L'outil politique aidera également à identifier les politiques visant à améliorer les conditions de travail dans les secteurs économiques à prédominance féminine et à promouvoir une inclusion plus grande des travailleuses dans de nouveaux secteurs prometteurs, élargissant ainsi leurs opportunités.
Date:
Ce document présente la politique d’évaluation de l’Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes (ONU Femmes). La politique régit la fonction d’évaluation indépendante d’ONU Femmes et s’applique à toutes les initiatives soutenues et aux fonds administrés par l’Entité.
Date:
Le Secrétaire général met en avant dans le présent rapport les mesures prises au niveau national pour intégrer le principe de l’équité entre les sexes dans les politiques et stratégies nationales de développement durable, pour promouvoir des stratégies de croissance économique durable, partagée et équitable qui servent les intérêts des femmes ainsi que des politiques de l’emploi dynamiques axées sur l’instauration du plein emploi productif et l’accès des femmes à un travail décent, pour éliminer le cloisonnement qui existe dans le monde du travail et les écarts de salaires entre les femmes et les hommes, pour accélérer le passage des femmes de l’emploi informel à l’emploi formel, pour prévenir et éliminer toutes les formes de violence, de discrimination et de harcèlement sexuel à l’égard des femmes au travail, et pour permettre de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale.
Date:
Dans le présent rapport, le Secrétaire général évoque la situation des femmes dans le système des Nations Unies pendant la période allant du 1 er janvier 2016 au 31 décembre 2017. Depuis le précédent rapport (2017), la part des femmes parmi les administrateurs et fonctionnaires de rang supérieur dans le système des Nations Unies est passée de 42,8 % à 44,2 %. Les augmentations les plus importantes ont été enregistrées aux plus hauts niveaux (parmi les Secrétaires généraux adjoints et les Sous-Secrétaires généraux), ce qui est le résultat direct des efforts déployés par le Secrétaire général conformément à l’engagement qu’il a pris d’atteindre la parité aux plus hauts niveaux d’ici à 2021.
Date:
L’« Étude mondiale » de 2019 s’intéresse à l’origine des niveaux élevés de pauvreté de revenu et de pauvreté en temps parmi les femmes, et contient une analyse des raisons pour lesquelles une démarche stratégique intégrée constitue un moyen à la fois opportun et pertinent de remédier à cette double contrainte subie par les femmes pour parvenir au développement durable, s’agissant en particulier des populations à faible revenu.
Date:
Ce manuel sur le genre et l’économie vise à fournir une formation de base et intermédiaire aux praticiens du développement, y compris les gouvernements et le personnel des politiques et des programmes des agences internationales de développement. L’objectif global du cours est de renforcer la capacité des conseillers techniques et du personnel du programme sur l’importance d’une politique économique sensible au genre.
Date:
En application de la résolution 70/133 de l’Assemblée générale, le présent rapport (A/72/220) porte sur la situation des femmes dans le système des Nations Unies pour la période allant du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2015. Depuis la fin de la période couverte par le rapport précédent (1 er janvier 2012 au 31 décembre 2013), la représentation des femmes parmi les administrateurs et fonctionnaires de rang supérieur dans le système des Nations Unies est passée de 41,6 % à 42,8 %.
Date:
La série de Notes de politique d’ONU Femmes offre, sous un format accessible, une synthèse de résultats de recherche, d’analyses et de recommandations sur des domaines clés des politiques relatives à l’égalité des sexes et aux droits des femmes.
Date:
Cette Note offre une synthèse des conclusions de recherche, des analyses et des recommandations de politique concernant la création d’un ordre macroéconomique différent, répondant à la dimension du genre.
Date:
En application de la résolution 68/140 de l’Assemblée générale, le présent rapport (A/69/346) donne des informations sur la situation des femmes dans le système des Nations Unies durant la période considérée, allant du 31 décembre 2011 au 31 décembre 2013, y compris sur les progrès accomplis et les obstacles rencontrés dans la réalisation de la parité des sexes, ainsi que des statistiques à jour et des recommandations pour accélérer les progrès.
Date:
En application de la résolution 65/191 de l'Assemblée générale, le présent rapport donne des informations sur la situation des femmes dans le système des Nations Unies. Il contient des statistiques à jour, des informations sur les progrès accomplis et les obstacles rencontrés dans la réalisation de la parité des sexes, ainsi que des recommandations pour accélérer les progrès.
Date:
Établi en application de la résolution 64/141 de l’Assemblée générale, le présent rapport (A/65/334) donne des informations sur la situation des femmes dans le système des Nations Unies, notamment sur les progrès accomplis et les obstacles rencontrés dans la réalisation de la parité des sexes, des recommandations sur les moyens d’accélérer les progrès dans ce domaine, et des statistiques à jour. Pendant la période à l’examen, qui court du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2009, la représentation des femmes dans les catégories des administrateurs et des fonctionnaires de rang supérieur dans le système des Nations Unies a légèrement progressé, passant de 38,4 % à 39,9 %, soit une augmentation moyenne de 0,75 % par an. Les proportions de femmes maximale et minimale constatées aux classes P-2 et D-2 s’établissent à 57,4 % et 26 %, respectivement.