8
résultats trouvés
1 - 8 de 8 résultats
Date:
L’Analyse rapide sensible au genre (RGA — « Rapid gender analysis ») vise à attirer l’attention sur la dynamique entre les sexes au cours de cette guerre en Ukraine, une dynamique préexistante et émergente, et à formuler des recommandations à l’intention des leaders, des actrices et acteurs et des donatrices et donateurs du secteur humanitaire afin de garantir une prise en compte de la dimension sexospécifique du risque, de la vulnérabilité et des capacités dans la réponse et la préparation à cette crise.
Date:
Cette note analyse dans quelle mesure et de quelles manières les pays de la région intègrent l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans leurs efforts de protection sociale. Tirant parti d’une base de données unique de stratégies nationales de protection sociale de 30 pays de la région, la note constate que si un nombre important de stratégies reconnaissent les risques et les vulnérabilités liés au genre, peu incluent des actions spécifiques pour y faire face. Elle s’achève par un ensemble de recommandations.
Date:
Cet article plaide en faveur de l’investissement dans des services universels gratuits de garde d’enfants de haute qualité afin de réduire l’inégalité entre les sexes en matière de revenus et d’emploi. Il estime les effets générateurs d’emplois et fiscaux de l’investissement dans la gratuité des services de garde universels d’enfants en Côte d’Ivoire, au Nigéria, au Rwanda, au Sénégal et en République-Unie de Tanzanie. L’étude estime les coûts totaux de l’investissement dans les services de garde d’enfants afin d’augmenter le taux d’inscription (couverture) des enfants dans les services de garde formels à différents niveaux cibles.
Date:
ONU Femmes et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont organisé un séminaire intitulé Promouvoir la participation des femmes dans les processus de paix en Afrique francophone en novembre 2016 à Abidjan, Côte d’Ivoire. Le séminaire avait pour objectifs (i) d’analyser les obstacles qui continuent d’entraver la pleine participation des femmes en Afrique francophone aux processus de paix et de sortie de crises, et (ii) d’identifier les outils et moyens pour les surmonter.
Date:
Ce dossier d’information présente les principaux résultats et enseignements tirés au Cambodge, en Jamaïque, au Kenya, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et au Rwanda dans le cadre du programme de soutien à l’égalité des sexes dans le contexte du VIH/sida (2009–2013) de la Commission européenne et d’ONU Femmes. Les résultats de ce programme démontrent les importants progrès et changements qui peuvent être réalisés lorsque des investissements sont spécifiquement alloués à la mise en œuvre des engagements sur l’égalité des sexes dans la lutte contre le VIH, ainsi qu’au renforcement du leadership et de la participation des femmes et des filles, et particulièrement celles qui vivent avec le VIH.
Date:
Cette brochure aborde quatre domaines prioritaires du travail d'ONU Femmes dans la sous-région de l'EOAC. Elle met en exergue les exemples les plus représentatifs du programme, étayés par des résultats et des statistiques concrets.
Date:
Le présent guide donne des exemples de ces stratégies, qui vont de la transformation des institutions nationales et locales afin de mettre fin au silence et la stigmatisation qui entourent cette maladie, jusqu’à travailler avec les collectivités afin de modifier les attitudes et les comportements qui facilitent sa propagation. Ces exemples montrent ce qui peut être accompli lorsque les femmes et les hommes vivant avec le VIH s’emploient à faire connaître leurs besoins et à contribuer à la recherche de solutions et sont habilités à le faire.
Date:
Autonomiser les femmes travaillant dans le commerce transfrontière informel a un effet multiplicateur positif sur la réduction de la pauvreté, la croissance économique, les revenus gouvernementaux et la création d'emplois, entre autres facteurs. En Afrique, par exemple, la contribution des commerçantes informelles au PIB national compte pour 64% de la valeur ajoutée au niveau commercial au Bénin, pour 46% au Mali et pour 41% au Tchad.