13
résultats trouvés
1 - 13 de 13 résultats
Date:
La note d’orientation traite des concepts et des normes clés concernant la violence à l’égard des femmes en politique, y compris des définitions et des cadres normatifs, et fournit des conseils pratiques pour lutter contre la violence à l’égard des femmes en politique au niveau des pays à travers différentes interventions.
Date:
Dans le présent rapport, le Secrétaire général fait le point de la situation des femmes dans les organismes des Nations Unies au cours de la période du 1er janvier 2018 au 31 décembre 2019. Le rapport comporte des recommandations qui peuvent aider les organismes de l’ONU à atteindre la parité, notamment par une application rigoureuse des politiques existantes et la mise en oeuvre d’une série de mesures coordonnées.
Date:
Cette note témoigne des différentes manières dont les organisations de défense des droits des femmes ont été affectées par la pandémie de COVID-19, mettant l’accent sur l’impasse dans laquelle se sont retrouvées beaucoup d’entre elles en raison de l’accroissement de la pertinence et de la demande, en même temps que la fermeture des établissements, la restriction des conditions de travail et la diminution des financements. La note identifie également un ensemble de recommandations pour les renforcer dans l’immédiat et ouvrir la voie à un avenir post-COVID plus égalitaire.
Date:
Partout dans le monde, la pandémie de COVID-19 a créé de nouveaux risques et défis pour les victimes et survivants de la traite et a également aggravé la vulnérabilité des groupes à risque, en particulier les femmes et les enfants, à la traite des êtres humains. Sur la base des données collectées dans le cadre d’une enquête mondiale sur les survivants et les organisations de première ligne, cette publication analyse les tendances émergentes et les conséquences de la pandémie de COVID-19 dans la traite des êtres humains et propose des recommandations politiques concrètes pour y remédier.
Date:
Soumis en application de la résolution 73/146 de l’Assemblée générale, le présent rapport (A/75/289) contient des informations sur les mesures prises par les États Membres et les activités menées dans le système des Nations Unies pour éliminer la traite des femmes et des filles. Il porte en particulier sur les efforts déployés pour prendre en compte les dimensions de genre de ce phénomène, en mettant l’accent sur les moteurs et les conséquences économiques de la traite ainsi que sur les incidences de la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19) sur la traite des femmes et des filles.
Date:
Cette note met en lumière le rôle crucial du leadership féminin dans la lutte contre le COVID-19 et la préparation en vue d’une relance plus équitable. Outre son analyse des conséquences immédiates de la pandémie sur la participation politique des femmes, cette note démontre qu’il est possible de « reconstruire plus solide » en incluant et en soutenant les femmes et les organisations et réseaux qui les représentent dans les processus décisionnaires qui façonneront l’avenir post-pandémie.
Date:
Ce rapport expose la situation actuelle concernant le problème de la violence à l’égard des travailleuses migrantes. Il donne des informations sur les mesures prises par les États Membres et les activités menées par les organismes des Nations Unies pour y remédier et assurer la protection des droits de la personne reconnus aux migrantes.
Date:
Dans le présent rapport, le Secrétaire général évoque la situation des femmes dans le système des Nations Unies pendant la période allant du 1 er janvier 2016 au 31 décembre 2017. Depuis le précédent rapport (2017), la part des femmes parmi les administrateurs et fonctionnaires de rang supérieur dans le système des Nations Unies est passée de 42,8 % à 44,2 %. Les augmentations les plus importantes ont été enregistrées aux plus hauts niveaux (parmi les Secrétaires généraux adjoints et les Sous-Secrétaires généraux), ce qui est le résultat direct des efforts déployés par le Secrétaire général conformément à l’engagement qu’il a pris d’atteindre la parité aux plus hauts niveaux d’ici à 2021.
Date:
En application de la résolution 70/133 de l’Assemblée générale, le présent rapport (A/72/220) porte sur la situation des femmes dans le système des Nations Unies pour la période allant du 1er janvier 2014 au 31 décembre 2015. Depuis la fin de la période couverte par le rapport précédent (1 er janvier 2012 au 31 décembre 2013), la représentation des femmes parmi les administrateurs et fonctionnaires de rang supérieur dans le système des Nations Unies est passée de 41,6 % à 42,8 %.
Date:
En application de la résolution 68/140 de l’Assemblée générale, le présent rapport (A/69/346) donne des informations sur la situation des femmes dans le système des Nations Unies durant la période considérée, allant du 31 décembre 2011 au 31 décembre 2013, y compris sur les progrès accomplis et les obstacles rencontrés dans la réalisation de la parité des sexes, ainsi que des statistiques à jour et des recommandations pour accélérer les progrès.
Date:
En application de la résolution 65/191 de l'Assemblée générale, le présent rapport donne des informations sur la situation des femmes dans le système des Nations Unies. Il contient des statistiques à jour, des informations sur les progrès accomplis et les obstacles rencontrés dans la réalisation de la parité des sexes, ainsi que des recommandations pour accélérer les progrès.
Date:
Établi en application de la résolution 64/141 de l’Assemblée générale, le présent rapport (A/65/334) donne des informations sur la situation des femmes dans le système des Nations Unies, notamment sur les progrès accomplis et les obstacles rencontrés dans la réalisation de la parité des sexes, des recommandations sur les moyens d’accélérer les progrès dans ce domaine, et des statistiques à jour. Pendant la période à l’examen, qui court du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2009, la représentation des femmes dans les catégories des administrateurs et des fonctionnaires de rang supérieur dans le système des Nations Unies a légèrement progressé, passant de 38,4 % à 39,9 %, soit une augmentation moyenne de 0,75 % par an. Les proportions de femmes maximale et minimale constatées aux classes P-2 et D-2 s’établissent à 57,4 % et 26 %, respectivement.
Date:

Prevent, Combat, Protect: Human Trafficking (« Prévenir, combattre, protéger ») est un commentaire commun de l'UNHCR, de l'OHCHR, de l'UNICEF, de l'UNODC, de l'OIT et d'ONU Femmes sur une sélection d'articles de la Directive de l'UE sur la prévention et la lutte contre la traite des êtres humains et la protection des victimes.