4
résultats trouvés
1 - 4 de 4 résultats
Date:
Le présent rapport des informations sur la prévalence mondiale de ces mutilations et leurs répercussions sur les femmes et les filles, en faisant référence aux données probantes récentes sur ce qui fonctionne pour les éliminer. Il analyse les progrès accomplis à ce jour par les États Membres, le système des Nations Unies et les autres parties prenantes concernées. Il livre également des informations sur les efforts déployés pour anticiper et traiter les conséquences des crises humanitaires mondiales et des conflits en cours, y compris les changements climatiques et la dégradation de l’environnement ou la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19), sur l’élimination des mutilations génitales féminines. Enfin, le Secrétaire général tire des conclusions et formule des recommandations sur les mesures à prendre.
Date:
Conformément à la résolution 73/149 de l’Assemblée générale sur l’intensification de l’action mondiale visant à éliminer les mutilations génitales féminines, le présent rapport (A/75/279) donne des informations sur les causes profondes de la pratique des mutilations génitales féminines, sa prévalence dans le monde et ses conséquences pour les femmes et les filles, preuves et données récentes à l’appui.
Date:
Ce manuel sur le genre et l’économie vise à fournir une formation de base et intermédiaire aux praticiens du développement, y compris les gouvernements et le personnel des politiques et des programmes des agences internationales de développement. L’objectif global du cours est de renforcer la capacité des conseillers techniques et du personnel du programme sur l’importance d’une politique économique sensible au genre.
Date:
Autonomiser les femmes travaillant dans le commerce transfrontière informel a un effet multiplicateur positif sur la réduction de la pauvreté, la croissance économique, les revenus gouvernementaux et la création d'emplois, entre autres facteurs. En Afrique, par exemple, la contribution des commerçantes informelles au PIB national compte pour 64% de la valeur ajoutée au niveau commercial au Bénin, pour 46% au Mali et pour 41% au Tchad.