11
résultats trouvés
1 - 11 de 11 résultats
Date:
Le présent document de référence a été préparé en vue du séminaire de haut niveau organisé par ONU Femmes en collaboration avec le ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale sur le thème du « Renforcement de la participation des femmes aux processus de paix : quels rôles et responsabilités pour les États ? » et qui s’est tenu les 3 et 4 décembre 2019 à Rome en Italie. Le séminaire a pu bénéficier de cette étude qui analyse les politiques et les stratégies adoptées par les États membres et d’autres acteurs internationaux pour stimuler une participation significative des femmes, plus particulièrement dans les procédures de médiation pour la paix.
Date:
Premièrement, ce rapport reflète les principaux arguments présentés au cours du séminaire de haut niveau organisé par ONU Femmes, en collaboration avec le ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, et qui s’est tenu à Rome, en Italie, les 3 et 4 décembre 2019, autour de la thèmatique suivante : “Renforcement de la participation des femmes aux processus de paix : Quels rôles et responsabilités pour les États ?”. Sont notamment inclus dans le rapport les principaux arguments relatifs aux obstacles persistants à la participation significative des femmes aux processus de paix et de médiation, ainsi que les possibilités qui existent pour les éliminer.
Date:
Cette note de politique présente les points d’entrée pour l’application d’une budgétisation sensible au genre (BSG) aux plans de soutien et de relance face au COVID-19. Tirant parti d’exemples de pays, elle formule des recommandations sur l’utilisation d’outils de budgétisation sensible au genre pour identifier les écarts dans les réponses politiques et orienter les dépenses vers des mesures COVID-19 qui soient sensibles au genre.
Date:
ONU Femmes continue d'affirmer qu'il est important de veiller à ce que les mesures de relance économique et budgétaire adoptées soient sensibles au genre. Ces mesures doivent être mises en œuvre d'une manière qui n'a pas d'impact disproportionné et négatif sur les femmes et les filles. Les politiques adoptées en réponse à la crise du COVID-19 doivent identifier les domaines que les politiques macroeconomiques peuvent cibler efficacement pour lutter contre les impacts sexospécifiques de la crise. Cet outil politique est spécialement conçu pour y parvenir.
Date:
Cet outil politique est conçu pour documenter dans quelle mesure les inégalités entre les sexes sur le marché du travail ont été exacerbées par la pandémie, permettant ainsi de mieux comprendre comment protéger les travailleurs et promouvoir une reprise économique sensible au genre. L'outil politique aidera également à identifier les politiques visant à améliorer les conditions de travail dans les secteurs économiques à prédominance féminine et à promouvoir une inclusion plus grande des travailleuses dans de nouveaux secteurs prometteurs, élargissant ainsi leurs opportunités.
Date:
Cette courte série reconnaît que, malgré les progrès réalisés, nous devons établir un pont plus solide entre les travaux scientifiques empiriques, les nouvelles directions politiques et les pratiques réelles sur le terrain. Elle cherche à combler cette lacune et à contribuer à la réalisation du programme pour les femmes et la paix et la sécurité en encourageant des politiques et pratiques fondées sur des données factuelles.
Date:
Ce document de politique générale témoigne de l’importance d’une participation pleine, égale et constructive des femmes à des interventions efficaces contre la pandémie et aux efforts de rétablissement de la paix. Elle présente également une analyse préliminaire de l’impact du COVID-19 sur la participation des femmes dans les processus de cessez-le-feu et de paix et une série de recommandations, s’agissant notamment de « reconstruire plus solide ».
Date:
Ce document de politique générale présente des nouvelles données concernant les incidences de la pandémie de COVID-19 sur l’autonomisation économique des femmes. Il examine les répercussions économiques immédiates selon le sexe, y compris les fractures socio-économiques croissantes et des priorités nationales et internationales changeantes pour l’attribution des ressources, ainsi que les implications à long terme sur l’emploi et les moyens de subsistance des femmes.
Date:
Cette publication vise à soutenir les décideurs politiques, les employeurs et les militantes en partageant le travail d’ONU Femmes sur cette question et en offrant un nouveau guide des politiques et pratiques en matière de lutte contre le harcèlement sexuel.
Date:
Cette Note offre une synthèse des conclusions de recherche, des analyses et des recommandations de politique concernant la création d’un ordre macroéconomique différent, répondant à la dimension du genre.
Date:

La budgétisation sensible au genre (BSG) est devenue un outil reconnu à l’échelle internationale pour traduire de manière effective les engagements pris en matière d’égalité des sexes et de droits humains des femmes. L’UNIFEM contribue largement au renforcement de l’intérêt, des capacités et des engagements visant à inclure la perspective de l’égalité des sexes dans les processus et les pratiques budgétaires. Depuis 2001, l’UNIFEM a soutenu les initiatives de BSG dans plus de 35 pays et s’est positionné comme un acteur principal de la BSG dans le système des Nations Unies.