10
résultats trouvés
1 - 10 de 10 résultats
Date:
Le présent document de référence a été préparé en vue du séminaire de haut niveau organisé par ONU Femmes en collaboration avec le ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale sur le thème du « Renforcement de la participation des femmes aux processus de paix : quels rôles et responsabilités pour les États ? » et qui s’est tenu les 3 et 4 décembre 2019 à Rome en Italie. Le séminaire a pu bénéficier de cette étude qui analyse les politiques et les stratégies adoptées par les États membres et d’autres acteurs internationaux pour stimuler une participation significative des femmes, plus particulièrement dans les procédures de médiation pour la paix.
Date:
Premièrement, ce rapport reflète les principaux arguments présentés au cours du séminaire de haut niveau organisé par ONU Femmes, en collaboration avec le ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, et qui s’est tenu à Rome, en Italie, les 3 et 4 décembre 2019, autour de la thèmatique suivante : “Renforcement de la participation des femmes aux processus de paix : Quels rôles et responsabilités pour les États ?”. Sont notamment inclus dans le rapport les principaux arguments relatifs aux obstacles persistants à la participation significative des femmes aux processus de paix et de médiation, ainsi que les possibilités qui existent pour les éliminer.
Date:
Cette courte série reconnaît que, malgré les progrès réalisés, nous devons établir un pont plus solide entre les travaux scientifiques empiriques, les nouvelles directions politiques et les pratiques réelles sur le terrain. Elle cherche à combler cette lacune et à contribuer à la réalisation du programme pour les femmes et la paix et la sécurité en encourageant des politiques et pratiques fondées sur des données factuelles.
Date:
Ce document de politique générale témoigne de l’importance d’une participation pleine, égale et constructive des femmes à des interventions efficaces contre la pandémie et aux efforts de rétablissement de la paix. Elle présente également une analyse préliminaire de l’impact du COVID-19 sur la participation des femmes dans les processus de cessez-le-feu et de paix et une série de recommandations, s’agissant notamment de « reconstruire plus solide ».
Date:
Cet arbre de décision vise à présenter aux responsables de collecte de données les différentes considérations à prendre en compte, options viables et sources de données alternatives permettant d’obtenir ces informations sans compromettre la sécurité de la participante ni l’intégrité des données. L’objectif consiste à identifier des sources de données et des méthodologies qui contribueront à renforcer les services et les systèmes d’orientation destinés aux femmes victimes de violence pendant la pandémie de la COVID-19.
Date:
Ce document de politique générale présente les nouvelles données disponibles concernant les conséquences de la pandémie du COVID-19 en termes de violence contre les femmes et les filles (VCFF). Il préconise des mesures visant à prévenir la VCFF et y répondre dans les circonstances actuelles de confinement ainsi que des investissements dont l’objectif est de garantir la sécurité des femmes et des filles dans les plans de relance à plus long terme.
Date:
Cette série de brochures, qui s’adresse principalement aux pratitiens, aux décideurs politiques et aux responsables de plaidoyers, propose de résumer de manière concise et utile les éléments essentiels des stratégies employées pour soutenir l’élimination des violences à l’égard des femmes en général, pour la prévention et pour l’accès aux services pour les survivantes de violences. La dernière brochure contient une compilation des documents et ressources techniques essentielles développées par l’ONU Femmes pour contribuer à l’élimination de toutes formes de violence à l’égard des femmes et des jeunes filles.
Date:
Le Programme conjoint mondial des Nations Unies sur les services essentiels pour les femmes et les filles victimes de violence, un partenariat entre ONU Femmes, le FNUAP, l’OMS, le PNUD et l’ONUDC, vise à fournir un meilleur accès à un ensemble coordonné de services multisectoriels essentiels et de qualité pour toutes les femmes et les filles qui ont subi des violences basées sur le genre.
Date:
L'adoption et l'application de plans nationaux d'action multisectoriels en vue de lutter contre la violence à l'égard des femmes est l'un des cinq résultats principaux que la campagne du Secrétaire général « Tous unis pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes » vise à atteindre dans tous les pays d'ici à 2015.
Date:

Un programme éducatif non formel pour les enfants et les jeunes afin de mettre un terme à la violence contre les filles et les jeunes femmes