Une réponse urgente au COVID-19 : La participation importante des femmes aux processus de paix et de cessez-le-feu

Ce document de politique générale témoigne de l’importance d’une participation pleine, égale et constructive des femmes à des interventions efficaces contre la pandémie et aux efforts de rétablissement de la paix. Il met aussi en lumière la manière dont l’agenda pour les femmes, la paix et la sécurité peut établir un cadre crucial favorisant des solutions durables et des prises de décision inclusives. Alors que des efforts visant à inverser la courbe de la pandémie sont déployés à travers le monde, les conflits violents demeurent une réalité tragique pour trop de personnes.

En mars, le Secrétaire général de l’ONU a demandé un cessez-le-feu mondial pour permettre à la planète de lutter contre le COVID-19. Alors que la participation des femmes va de pair avec l’adoption de solutions durables, la pandémie a montré que l’agenda pour les femmes, la paix et la sécurité est crucial pour prendre des décisions inclusives et efficaces.

Cette note reconnaît le rôle vital des organisations de la société civile pour mobiliser un appui en faveur d’une cessation urgente des hostilités, des processus de cessez-le-feu inclusifs et des pourparlers de paix exhaustifs. Elle présente également une analyse préliminaire de l’impact du COVID-19 sur la participation des femmes dans les processus de cessez-le-feu et de paix et une série de recommandations, s’agissant notamment de « reconstruire plus solide ».

Veuillez consulter les autres notes de politique d’ONU Femmes.

Visionnez / téléchargez

Informations bibliographiques

Thèmes : Conflit, guerre ; COVID-19 ; Santé ; Médiation et règlement des conflits ; Paix et sécurité ; Processus de paix ; Consolidation de la paix ; Maintien de la paix

Type de ressource : Brèves ; Documents de politique générale

Série : Notes de politique d’ONU Femmes

Bureau d’ONU Femmes impliqué dans la production : Siège d’ONU Femmes

Année de publication : 2020

Nombre de pages : 10

Entités éditrices : Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes ; Department of Political and Peacebuilding Affairs (DPPA)