Nouvelles perspectives sur le programme pour les femmes et la paix et la sécurité pour la prochaine décennie

Le 31 octobre 2000, le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies a adopté à l’unanimité la résolution 1325 sur les femmes, la paix et la sécurité (UNSCR 1325). Plusieurs autres résolutions ont suivi, qui, ensemble, constituent le cadre normatif pour le programme pour les femmes et la paix et la sécurité.

En prévision du 20e anniversaire du 24 janvier 2020, l’Académie Folke Bernadotte Academy (FBA), l’Institut international d’Oslo de recherches et ONU-Femmes ont organisé conjointement un « dialogue sur la recherche de politiques » à New York, et durant une journée, dans l’objectif de réunir les chercheurs, décideurs et professionnels pour entamer un dialogue sur les conclusions des recherches et projeter l’UNSCR 1325 au-delà de 2020.

Cette courte série découle de la réunion et de la poursuite de la coopération, et nous reconnaissons que, malgré les progrès réalisés, nous devons établir un pont plus solide entre les travaux scientifiques empiriques, les nouvelles directions politiques et les pratiques réelles sur le terrain. Cette série cherche à combler cette lacune et à contribuer à la réalisation du programme pour les femmes et la paix et la sécurité en encourageant des politiques et pratiques fondées sur des données factuelles.

Visionnez / téléchargez

La série se compose de sept documents de recherche :

Informations bibliographiques

Thèmes : Médiation et règlement des conflits ; Paix et sécurité ; Processus de paix ; Consolidation de la paix ; Maintien de la paix ; Relèvement postconflit ; Résolutions 1325 du Conseil de sécurité de l’ONU ; Résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU

Type de ressource : Brèves ; Travaux d’investigation

Bureau d’ONU Femmes impliqué dans la production : Siège d’ONU Femmes

Année de publication : 2020

Entités éditrices : Folke Bernadotte Academy (FBA) ; Peace Research Institute Oslo (PRIO) ; Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes