Mettons fin à la violence à l’égard des femmes


La question

Pour mieux informer l’opinion publique sur le fléau mondial que représente la violence contre les femmes et les filles, et pour agir en conséquence en vue de l’éradiquer, les Nations Unies marqueront, le 25 novembre 2014, la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Les 16 jours d’activisme contre la violence sexiste qui suivront (jusqu’au 10 décembre 2014, date de la Journée internationale des droits humains) seront l’occasion de mobiliser et d’attirer l’attention sur ce thème.

Cette année, la campagne «Tous UNIS pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes » du Secrétaire général des Nations Unies vous invite à « Oranger VOTRE quartier », en arborant la couleur désignée par la campagne Tous UNIS pour symboliser un avenir meilleur, libre de toute violence. 

Orangez votre quartier

Organisez des événements pour mettre une note d’orange dans les rues, les écoles et les entreprises de votre quartier !

Des statistiques inquiétantes indiquent qu’une femme sur trois a été victime de violence physique ou sexuelle, principalement exercée par un partenaire intime : environ 120 millions de filles ont été forcées à avoir des rapports sexuels ou à se soumettre à d’autres actes sexuels à un moment donné de leur vie et 133 millions de femmes et de filles ont subi une mutilation génitale féminine.

Mettre fin à la violence à l'égard des femmes est l’une des priorités majeures d'ONU Femmes, en s’appuyant sur une multitude de programmes pour lutter contre cette pandémie à l’échelle mondiale. ONU Femmes coordonne également la campagne « Tous UNIS », elle promeut une mobilisation sociale généralisée par le biais de ses plates-formes de mobilisation sociale « Dites NON – Tous UNIS » sur Facebook et Twitter, et elle administre le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes.

La promesse de Beijing

Autonomisation des femmes; Autonomisation de l'humanite - Imaginez ! La Plateforme d'Action de Beijing a 20 ans

Lors de la quatrième conférence mondiale des femmes en 1995, les États membres des Nations Unies ont adopté la Déclaration et le Programme d'action de Beijing, une démarche novatrice qui relaie l’appel mondial pour mettre fin à toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles, tout en soulignant le problème dans le cadre de ses 12 domaines critiques. Les États ont reconnu que la violence fait partie des mécanismes majeurs qui privent les femmes de l’égalité et qui entraînent des coûts sociaux, médicaux et économiques élevés.

Depuis Beijing, deux tiers des pays – un chiffre record - ont adopté des lois pour mettre fin à la violence domestique. Les campagnes de plaidoyer dans le monde ont accéléré la prise de conscience et renforcé les initiatives pour stopper la violence. Pourtant, il subsiste des lacunes dans les lois, dans la mise en œuvre de dispositifs de protection juridique et dans les services essentiels. Le mouvement est engagé, mais il faut l’accélérer rapidement.

Cette année, alors que nous approchons du 20e anniversaire du Programme d’action de Beijing, nous examinons non seulement comment la violence constitue un sujet de préoccupation en soi, mais aussi comment elle se manifeste et se recoupe dans chacun des domaines critiques.

Voici comment :


Cliquez sur chaque image pour plus d'informations


Nouvelles

  • Communiqué de presse : L’appel mondial « Orangez VOTRE quartier » galvanise les populations pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes
  • Message du Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes 2014
  • Avis aux médias pour la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes 2014 (en anglais)
  • Message de la Directrice exécutive d'ONU Femmes a l'occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes 2014
    [en françaisanglais; espagnol; chinois; arabe; russe]
  • Carte ouverte aux médias : Aménager en orange vos nouvelles en vue de sensibiliser à la violence à l’égard des femmes


  • "Il est maintenant temps d'agir" – Directrice exécutive

    Dans son message veille de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes (25 Novembre), la Directrice executive d’ONU Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka souligne que la violence contre les femmes peut et doit se terminer en abordant ses causes profondes - l'inégalité des sexes.

    ... raconte
    Nicole Kidman

    L’Ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes et lauréate aux Oscars Nicole Kidman mène une campagne de sensibilisation pour mettre fin à la violence contre les femmes. Elle exhorte tous les membres de la société à jouer leur rôle pour stopper cette pandémie, qui affecte un tiers des femmes et des filles dans le monde.

    Gros plan : Beijing+20

    Dans le cadre de la campagne d’ONU Femmes Beijing+20, nous examinons le coût social, sanitaire et économique de la violence contre les femmes, et les lois et les activités de plaidoyer visant à prévenir cette pandémie qui affecte une femme sur trois dans le monde. Cette violence – violation des droits fondamentaux – reste une atteinte à l’égalité des sexes et au développement pour toutes et tous. Et aussi »

    Bijoux pour une cause
    Nicole Kidman sports the Soko bracelet. Photo: UN Women/Toby Morris

    Le Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies pour éliminer la violence contre les femmes a fait équipe avec Soko, une entreprise sociale éthique au Kenya, pour créer une paire unique de bracelets orange faits à la main afin de sensibiliser et amasser des fonds pour les programmes du Fonds d'affectation spéciale des Nations Unies. Et aussi