ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

25 Novembre 2013: Mettons fin à la violence à l’égard des femmes

Banner 25 November 2013 In Focus package

Déclarations | Nouvelles | Événements | Articles | Photos | Passez à l’action

La question

1 femme sur 3 est confrontee a la violence au cours de sa vie

La violence envers les femmes et les filles constitue l’une des atteintes les plus répandues aux droits fondamentaux. D’après une étude réalisée en 2013 par l’OMS, 35 pour cent des femmes dans le monde ont déjà été victimes de violence physique et/ou sexuelle. Néanmoins, certaines études réalisées à l’échelle nationale indiquent qu’au cours de leur existence, jusqu’à 70 pour cent des femmes ont été confrontées à la violence physique et/ou sexuelle exercée par un partenaire intime [1].

Dos personas saltando con pantalones naranjos #orangeurworld

Afin de sensibiliser l’opinion publique à ce fléau mondial et de déclencher des actions visant à y mettre fin, les Nations Unies célèbrent la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes le 25 novembre. Cette date marque l’assassinat brutal, en 1960, de trois militantes politiques dominicaines, les sœurs Mirabal. Chaque année, le 25 novembre et les 16 journées de mobilisation contre la violence sexiste (qui commencent le 25 novembre et s’achèvent le 10 décembre, Journée internationale des droits de l’homme) sont célébrés dans le monde entier, ce qui donne l’occasion aux personnes et aux groupes de se mobiliser et d’attirer l’attention sur l’urgence de l’élimination de la violence envers les femmes et les filles.

L’élimination de la violence à l’égard des femmes est l’un des domaines d’action prioritaires d’ONU Femmes, laquelle met en œuvre des programmes destinés à lutter contre cette pandémie à travers le monde. ONU Femmes coordonne en outre la campagne du Secrétaire général de l’ONU Tous UNiS pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes, et elle encourage une mobilisation sociale massive par le biais de son initiative Dites NON – Tous UNiS pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes, lancée sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter. En outre, ONU Femmes gère le Fonds d’affection spéciale de l’ONU pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes, qui fête son 17e anniversaire en 2013.

#orangeurworld

UN Women Executive Director Phumzile Mlambo-Ngcuka wears orange because

Dans le cadre du thème choisi pour cette année, « 16 jours pour colorer le monde en orange », nous vous invitons à porter de l’orange, la couleur officielle de la campagne Tous UNiS. À l’occasion de la Journée orange, désormais célébrée le 25 de chaque mois, aux quatre coins du monde les bureaux de pays de l’ONU et des organisations de la société civile organisent des activités visant à mettre en lumière les efforts déployés pour prévenir et mettre fin à la violence envers les femmes et les filles. Cette année, la campagne Tous UNiS se prolonge pour faire des 16 journées de mobilisation des Journées orange. Participez en envoyant une photo portant le message « Je porte de l’orange parce que... »

Déclarations & discours

Nouvelles

Événements

Au Siège des Nations Unies à New York, la Directrice exécutive d’ONU Femmes, Madame Phumzile Mlambo-Ngcuka, et le Représentant permanent de l’Italie auprès des Nations Unies, Monsieur l’Ambassadeur Sebastiano Cardi, prononceront un discours d’ouverture avant une représentation de la pièce de théâtre écrite par la dramaturge italienne Serena Dandini et Maura Misiti « Blessées à mort ». La représentation consistera en une série de monologues de femmes victimes de violence domestique, lus par de célèbres personnalités internationales. La pièce sera diffusée ici en direct de 16h à 17h30, heure normale de l’Est (UTC-5).

Différents événements sont organisés à travers le monde pour célébrer le 25 novembre. Vous trouverez ici la liste des activités organisées à l’occasion de la Journée orange. Ces activités porteront également sur l’initiative mondiale lancée par ONU Femmes le 25 novembre 2012, « ENGAGEONS-NOUS ». Celle-ci appelait les dirigeants du monde entier à se mobiliser pour mettre fin à la violence envers les femmes et les filles grâce à des engagements nationaux concrets.

Articles

The Rwanda Men's Resource Centre trains men to change negative and violent behaviour. Photo: RWAMREC

Au Rwanda, les hommes sont sensibilisés à la violence sexiste

Près de 3.000 dirigeants locaux ont déjà été formés et engagés dans la lutte contre la violence à l’égard des femmes en promouvant le concept de la « masculinité positive » .
[seulement disponible en anglais].

Street dwellers march for an end to violence against women as part of the Hibiscus Festival parade, August 2013. Photo: Foundation of the Peoples of the South Pacific International

Fidji : des efforts pour mettre fin à violence contre les femmes

Les travailleurs de rue et les sans-abris font de la sensibilisation, tandis que plus de 700 étudiants et enseignants cherchent à changer les attitudes dans 63 écoles. [seulement disponible en anglais]


Off campus anti-sexual harassment campaign where students had a human chain calling for ending violence against women and sexual harassment in Port Said, Egypt. Photo by Ahmed El Magharbel

Égypte : campagnes innovatrices contre la violence

En Egypte, où jusqu'à 94 pour cent des femmes déclarent avoir été victimes de harcèlement sexuel, 28 universités ont élaboré des campagnes contre le harcèlement sexuel. [seulement disponible en anglais]


Ms. Hope Tumukunde, Vice Mayor of Kigali, visiting the old town of Quito. Photo: UN Women

De Kigali à Quito, une journée vers des villes sûres

Dans le cadre d’une coopération sud-sud du programme d’ONU Femmes « Villes sûres », le maire adjoint de Kigali, qui a récemment été à Quito, en Equateur, a partagé ses expériences et discuté des défis en la matière.

Members of the Safe Cities Programme in Port Moresby, Papua New Guinea, launched a song competition to advocate against violence against women and girls. Photo: UN Women

Anaranjando las ciudades del mundo

El 25 de octubre, con motivo del Día Naranja, ciudades de todo el mundo celebraron actividades para crear conciencia y promover acciones para prevenir y responder a la violencia sexual en los espacios públicos.
[seulement disponible en anglais]

This poster of a woman with tape on her mouth, symbolizing her inability to speak out, depicts a bride who was kidnapped. The poster was produced by the UN for the 16 Days of Activism against Gender Violence Campaign 2011 in Kyrgyzstan. Photo: UN Gender Theme Group Kyrgyzstan/Baktybek Meimanbekov

Une nouvelle loi kirghize durcit les sanctions encourues pour les mariages par enlèvement

Dans un pays où environ 11 800 filles et jeunes femmes sont kidnappées chaque année pour se marier contre leur volonté, le Président du Kirghizistan a approuvé une législation visant à alourdir la peine à 10 ans de prison en cas de mariage par enlèvement.

Graffiti: Dit non aux femicides

Le fémicide en Amérique latine: la création d’un protocole régional pour assurer la justice

Tandis que les femmes en El Salvador s'emploient à mettre en œuvre une loi contre les meurtres portée sur le genre, ONU Femmes et le HCDH font promouvoir un protocole régional de lutte contre ces crimes en Amérique latine et dans les Caraïbes. [seulement disponible en anglais]


Photos:

« Je porte de l’orange parce que... »


« 16 jours pour colorer le monde en orange »


Passez à l’action

#Orangeurworld en #16jours

  • Joignez-vous à la conversation et #orangeurworld en #16jours dans les réseaux sociaux! Hashtags: #orangeurworld; #16jours
  • Toutes les images ainsi que des messages en français pour les réseaux sociaux sont disponibles ici.
  • Pour plus d’information: http://saynotoviolence.org/16days2013

Suivez-nous:

@sayno_unite, @onufemmes, @un_women, @onumujeres, @phumzileunwomen en Twitter
Say NO - UNiTE, ONU Femmes, UN Women, ONU Mujeres en Facebook
UN Women on Google+
UN Women on Instagram
UN Women on Pinterest
UN Women on LinkedIn