Autonomisation économique

Photo: AFP/Luis Acosta
Photo: AFP/Luis Acosta
 

L'investissement dans l'autonomisation économique des femmes est la voie la plus sûre vers l'égalité des sexes, l'éradication de la pauvreté et une croissance économique inclusive. Les femmes apportent une contribution énorme à l'économie, que ce soit au sein des entreprises, dans les exploitations agricoles, comme entrepreneuses ou employées, ou par leur travail non rémunéré à la maison, où elles s'occupent de leurs familles.

Pourtant, elles restent aussi touchées de manière disproportionnée par la pauvreté, la discrimination et l'exploitation. La discrimination basée sur le genre condamne souvent les femmes à des emplois précaires et mal rémunérés et ne permet qu'à une faible minorité d'entre elles d'atteindre des postes élevés. Elle restreint également l'accès des femmes aux actifs économiques tels que les terres et les emprunts. Elle limite leur participation à l'élaboration des politiques économiques et sociales. Et enfin, du fait que les femmes se chargent de l'essentiel des tâches ménagères, il ne leur reste souvent que peu de temps pour exploiter de nouvelles perspectives économiques.

Nos solutions

De nombreux engagements internationaux appuient l'autonomisation économique des femmes, notamment le Programme d'action de Beijing, la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes et une série de conventions relatives à l'égalité des sexes adoptées par l'Organisation internationale du travail. ONU Femmes soutient l'autonomisation économique des femmes conformément à ces engagements, et s'appuie sur des données de plus en plus nombreuses qui montrent que l'égalité des sexes contribue de manière significative au développement économique et durable.

Nos programmes, mis en œuvre avec l'aide de divers partenaires, promeuvent la capacité des femmes à obtenir des emplois décents, à accumuler des actifs et à influencer les institutions et les politiques publiques qui déterminent la croissance et le développement. L'un de nos domaines d'intervention privilégiés est le plaidoyer pour une estimation du travail non rémunéré des femmes au foyer et pour que des mesures soient prises afin que les femmes et les hommes puissent plus facilement combiner ce travail avec un emploi rémunéré.

Tous les programmes d'autonomisation économique d'ONU Femmes s'adressent aux femmes les plus pauvres, bien souvent en partenariat avec des organisations locales et de la société civile. Les groupes les plus marginalisés comprennent les femmes issues des milieux ruraux, les domestiques, ainsi que certaines immigrées et des femmes faiblement qualifiées. Nos objectifs consistent à leur assurer des revenus plus élevés, un meilleur accès aux ressources et un meilleur contrôle de celles-ci, ainsi qu'une sécurité accrue comprenant la protection contre la violence.
Liens

Portail des connaissances sur l’autonomisation économique des femmes

Fonds pour l’égalité des sexes

Principes d’autonomisation des femmes – l’égalité est une bonne affaire

Publication
  • Garantir l’exercice des droits des femmes à la terre et aux autres ressources productives
    Partout dans le monde, la pauvreté et l’exclusion des femmes sont aggravées par leur accès insuffisant à la terre et aux autres ressources productives, leur faible utilisation de celles-ci et leur absence de contrôle de ces ressources. Cette publication prodigue des conseils destinés à l’adoption et à l’application de lois, de politiques et de programmes qui garantissent aux femmes l’exercice de ces droits, favorisant ainsi l’égalité des sexes. (Seulement disponible en anglais) Et aussi