Procédure de dépôt de plainte

Si vous estimez ne pas avoir été traité équitablement dans le cadre d’un processus d’achat, vous pouvez déposer une réclamation. Vous devrez alors rassembler les informations et documents suivants, puis les envoyer par e-mail à la messagerie sécurisée de réclamation des offres du siège d’ONU Femmes à New York :

  1. vos nom, adresse postale, numéro de téléphone, numéro de fax et adresse e-mail ;
  2. le numéro de l’appel à la concurrence ou de contrat, les noms du bureau contractant et de l’interlocuteur à ONU Femmes ;
  3. l’exposé détaillé des faits et les motifs de la réclamation, ainsi qu’une explication de la façon dont vous avez été directement touché ;
  4. une copie des documents pertinents appuyant votre réclamation et recoupant votre exposé des faits ;
  5. toute information susceptible d’aider ONU Femmes à déterminer que vous êtes une partie intéressée de ce processus ; et
  6. une déclaration indiquant la meilleure façon dont ONU Femmes peut vous apporter réparation.

Veuillez noter que toute réclamation incomplète ne sera pas traitée.

Sanctions contre les fournisseurs

Le mandat d’ONU Femmes repose principalement sur son intégrité et sur l’efficacité de sa gouvernance. ONU Femmes exige de tous ses fournisseurs qu’ils respectent les normes éthiques les plus strictes et qu’ils rapportent toute suspicion de fraude et de corruption.

Une série de pratiques a été proscrite du processus d’achat d’ONU Femmes. Parmi les comportements visés (également désignés comme pratiques interdites) figurent la corruption, la fraude, la coercition, la collusion, les pratiques contraires à l’éthique et l’obstruction.

Assistance téléphonique anti-fraude

Dans le cadre de ses procédures d’achat, ONU Femmes exerce une politique de tolérance zéro à l’encontre de toute fraude, corruption ou autre sorte de malversation. Engagé par ONU Femmes en tant que prestataire de services, le Bureau de l’audit et des enquêtes (OAI) du PNUD constitue le principal circuit auquel a recours ONU Femmes pour recevoir et évaluer les allégations de fraude qui la concernent. La section d’enquêtes de le l’OAI est en charge d’évaluer et, le cas échéant, d’examiner les allégations de fraude, de corruption et d’autres actes répréhensibles par le personnel d’ONU Femmes ou par des tiers au détriment d’ONU Femmes. L’OAI établira alors les faits qui permettront à l’équipe de direction d’ONU Femmes d’entamer des mesures disciplinaires ou d’autres sanctions. En savoir plus sur les enquêtes.

Toute personne ayant connaissance d’informations concernant un acte de fraude ou de corruption, ou toute autre sorte d’acte répréhensible à l’encontre des programmes d’ONU Femmes ou impliquant du personnel d’ONU Femmes, est fortement encouragée à signaler ces informations via l’assistance téléphonique consacrée aux enquêtes.

Featured publication

The power of procurement: How to source from women-owned businesses

The power of procurement: How to source from women-owned businesses

This manual provides corporations with a deeper understanding of the barriers and challenges preventing women-owned businesses from accessing and fully participating in local and global values chains. It also provides sensible, actionable steps that corporations can take with their strategic sourcing decisions to evaluate the diversity of their supplier base and to increase the share of women-owned businesses in their procurement.

Pour un monde 50-50 en 2030: Franchissons le pas pour l’égalité des sexes