ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Asie et Pacifique

The teachers in the Barefoot Colleges are an inspiration themselves. They themselvesare not educated and more than that they lived in a highly conventional society. (Photo: Gaganjit Singh)
L'Asie et la région du Pacifique comptent quelques-unes des économies les plus puissantes du monde, ainsi que deux tiers de ses populations les plus pauvres. D'une grande diversité politique et culturelle, entre autres, elles doivent faire face à des disparités socio-économiques considérables, notamment frappant les rapports hommes-femmes. De nombreux pays y ont pris des engagements formels envers l'égalité des sexes, mais leur mise en œuvre est sapée par une série de facteurs qui vont de la limitation des ressources au caractère aléatoire du respect des lois en passant par les catastrophes naturelles et leurs conséquences.

Les femmes représentent près de la moitié des entrepreneurs et font partie intégrante du boom économique asiatique. Pourtant, sauf dans l'Est de l'Asie, leur taux de chômage est supérieur à celui des hommes, et atteint presque le double de la moyenne mondiale. Dans la majorité des pays, l'émigration reste un des principaux moyens d'assurer son existence. Le nombre de migrantes y atteint souvent, voire dépasse, celui des migrants. Malheureusement, comme leurs consœurs sédentaires, beaucoup se retrouvent dans des emplois mal payés et sans protection sociale, essentiellement dans les secteurs des soins ou des travaux domestiques.

Nos solutions

Opérant depuis son bureau de Bangkok ou d'une série d'autres bureaux régionaux, ONU Femmes a une longue tradition d'aide aux gouvernements et aux mouvements des femmes. Nous plaidons pour l'alignement des cadres juridiques et des processus électoraux afin de favoriser la participation des femmes à la vie politique et aux autres formes de prise de décisions. Nous soutenons les réformes législatives pour l'élimination de la violence envers les femmes et les filles, y compris sur les marchés et dans les villes, et nous contribuons à l'extension de l'offre de services aux victimes et à la mise en œuvre des lois existantes.

Nos programmes d'autonomisation économique visent à une plus grande sécurité pour les groupes de femmes marginalisées, parmi lesquelles les travailleuses à domicile, les migrantes, les femmes rurales, les commerçantes informelles sur les marchés et les femmes exposées aux changements climatiques et aux catastrophes naturelles. Une initiative régionale en faveur des travailleurs migrants met l'accent sur l'accès à la justice, sur une gestion de la migration adaptée aux différences entre hommes et femmes et sur l'application des règles internationales de protection des migrantes, indépendamment du type de travail qu'elles exercent.

D'autres programmes pour l'Asie-Pacifique prévoient la collaboration avec des femmes qui participent aux efforts de paix et de reconstruction, ainsi qu'un soutien à l'intégration de dispositions relatives à l'égalité des sexes dans la réponse aux catastrophes naturelles et l'atténuation de leur impact. Nous contribuons à l'évaluation de l'incidence des choix budgétaires et politiques sur les femmes et les hommes pour renforcer une budgétisation et une planification publique favorisant l'égalité des sexes.