Gouvernements contributeurs

ONU Femmes est la principale organisation mondiale pour la promotion de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes. Notre mandat international permet à nos programmes d’avoir des impacts dans de très nombreux endroits et de bénéficier d'un effet multiplicateur important.

La plupart des contributions financières soutenant le travail d'ONU Femmes sont versées par les gouvernements des États membres des Nations Unies. Ils sont de plus en plus nombreux à avoir montré, par leurs dons généreux, que le soutien politique retentissant reçu par ONU Femmes lors de sa création, en remplacement de quatre anciennes entités des Nations Unies, doit être assorti d'une augmentation considérable des investissements. Ceci s'avère d'autant plus nécessaire qu'ONU Femmes est toujours en phase d'apprentissage. Une quantité suffisante de ressources va engendrer un cycle positif par lequel nous aurons les moyens de renforcer nos capacités, d'obtenir des résultats et de tirer parti d'un soutien continu. Le budget opérationnel 2013 prévoit un minimum de 400 millions de dollars américains.

ONU Femmes considère que les moyens alloués à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes doivent égaler ceux qui sont consacrés à la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), notamment dans les domaines de la santé, l'éducation, l'environnement et la réduction de la pauvreté. Cet objectif fait écho à la large reconnaissance par de nombreux décideurs et leaders d'opinion de la nécessité d'investir dans l'égalité des sexes pour atteindre les objectifs de développement qui ont fait l'objet d'un accord international, tels les OMD et les programmes internationaux qui leur succéderont après 2015. Les femmes n'en sont pas les seules bénéficiaires : ce sont les peuples, les sociétés et les économies tout entières qui en profitent.

Malgré les contraintes posées par le contexte économique actuel, les donateurs gouvernementaux continuent à démontrer leur engagement envers l'égalité des sexes. À l'avenir, nous redoublerons d'efforts pour maintenir, et même augmenter, le montant des contributions de base non affectées qui permet à nos programmes de faire preuve d'une formidable flexibilité, réactivité et efficacité. Nous étudions également attentivement de nouveaux mécanismes de financement et de nouveaux partenariats, notamment avec les économies émergentes, pour tirer parti de sources de financement diversifiées en faveur des femmes.

Pour de plus amples informations :

Retransmission en direct

La Directrice exécutive d'ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka est invitée à prendre la parole en tant qu'invité à la conférence de presse de midi d'aujourd'hui du porte-parole du Secrétaire général de l'ONU. Elle informera les médias au sujet de la nouvelle campagne de Beijing +20 et le lancement d'aujourd'hui au Theatre Apollo, à New York. Voyez la retransmission en direct ici, à 12 heures (HNE).