ODD 12 : Établir des modes de consommation et de production durables

Photo: UN Women/Janarbek Amankulov
Photo: ONU Femmes/Janarbek Amankulov

Cibles

  • Mettre en œuvre le Cadre décennal de programmation concernant les modes de consommation et de production durables avec la participation de tous les pays, les pays développés montrant l’exemple en la matière, compte tenu du degré de développement et des capacités des pays en développement.
  • D’ici à 2030, parvenir à une gestion durable et à une utilisation rationnelle des ressources naturelles.
  • D’ici à 2030, réduire de moitié à l’échelle mondiale le volume de déchets alimentaires par habitant au niveau de la distribution comme de la consommation et réduire les pertes de produits alimentaires tout au long des chaînes de production et d’approvisionnement, y compris les pertes après récolte.
  • D’ici à 2020, instaurer une gestion écologiquement rationnelle des produits chimiques et de tous les déchets tout au long de leur cycle de vie, conformément aux principes directeurs arrêtés à l’échelle internationale, et réduire considérablement leur déversement dans l’air, l’eau et le sol, afin de minimiser leurs effets négatifs sur la santé et l’environnement.
  • D’ici à 2030, réduire considérablement la production de déchets par la prévention, la réduction, le recyclage et la réutilisation.
  • Encourager les entreprises, en particulier les grandes et les transnationales, à adopter des pratiques viables et à intégrer dans les rapports qu’elles établissent des informations sur la viabilité.
  • Promouvoir des pratiques durables dans le cadre de la passation des marchés publics, conformément aux politiques et priorités nationales.
  • D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les personnes, partout dans le monde, aient les informations et connaissances nécessaires au développement durable et à un style de vie en harmonie avec la nature.
  • Aider les pays en développement à se doter des moyens scientifiques et technologiques qui leur permettent de s’orienter vers des modes de consommation et de production plus durables.
  • Mettre au point et utiliser des outils de contrôle des impacts sur le développement durable, pour un tourisme durable qui crée des emplois et met en valeur la culture et les produits locaux.
  • Rationaliser les subventions aux combustibles fossiles qui sont source de gaspillage, en éliminant les distorsions du marché, selon le contexte national, y compris par la restructuration de la fiscalité et l’élimination progressive des subventions nuisibles, afin de mettre en évidence leur impact sur l’environnement, en tenant pleinement compte des besoins et de la situation propres aux pays en développement et en réduisant au minimum les éventuels effets pernicieux sur le développement de ces pays tout en protégeant les pauvres et les collectivités concernées.
ODD 12 : Consommation et production responsables

La production et la consommation non viables accélèrent le changement climatique et la destruction de l’environnement.

Investir dans les transporte publics beneficie aux femmes, qui dependent plus des transports publics que les hommes

Partout dans le monde, les populations consomment plus que jamais auparavant, mais une grande part de ce phénomène est concentrée dans les pays et les populations les plus riches. Pour 767 millions de personnes vivant avec moins de 1 dollar par jour, le problème ne réside pas tant dans la surconsommation, mais plutôt dans la sous-consommation, car souvent, elles ont à peine de quoi survivre.

Des pratiques de consommation et de production responsables dépendent en grande partie d’une réduction de la surconsommation. Il est important de changer les procédés de production afin qu’à chaque étape, ils soient durables et évitent l’utilisation d’une quantité excessive de ressources naturelles.

Un domaine dans lequel il serait possible de parvenir à un équilibre est le secteur des transports publics. Les véhicules privés demeurent un produit très consommé qui contribue largement aux émissions à effet de serre. Certains éléments indiquent que les femmes conduisent généralement moins que les hommes et qu’elles recourent plus souvent aux transports publics. Ainsi, la réalisation d’investissements dans des moyens de transport économes en énergie pourrait offrir d’importants avantages pour l’environnement et pour les femmes.

ONU Femmes lutte en faveur d’un rééquilibrage de la consommation et de la production en promouvant des réformes politiques qui soutiennent la possession et l’utilisation équitables des biens et des ressources.

Reportages

Pelin Aslantaş, 43, is the only female bus driver in the city of Edirne, in north-western Turkey. Photo: UN Women/Gizem Yarbil

Où je me tiens : Pelin Aslantaş
En rendant les transports publics inclusifs et sûrs, en engageant des chauffeurs de bus femmes comme Pelin Aslantaş, la ville d’Edirne, en Turquie fait de grands progrès dans la réduction de l’empreinte carbone laissée par les voitures dans la ville.


Lydie Kambou, President of the Bouna Women's Cooperative in the shea butter-making workshop in Abidjan. Photo: UN Women/Alpha Ba

Augmentation sensible du revenu de femmes en Côte d’Ivoire grâce à une production de beurre de karité respectueuse de la problématique climatique
L’aggravation de la déforestation constitue une menace majeure pour les moyens d’existence des femmes travaillant dans la production de beurre de karité. Un programme d’ONU Femmes, en partenariat avec le gouvernement de la Côte d’Ivoire, a apporté une solution respectueuse de la problématique climatique pour la réduction de la déforestation, tout en encourageant l’autonomisation économique des femmes rurales.


Dalida Macura, coordinator of “Good Garden”, taking care of the organic lettuce in a greenhouse. Photo: UN Women/Bojana Barlovac

En Serbie, des femmes ayant été victimes de violence domestique trouvent des raisons d’espérer dans le « Bon Jardin ».
Le « Bon Jardin » en Serbie n’est pas seulement une entreprise sociale destinée à la production de légumes biologiques. Il est également un centre de formation pour des femmes ayant subi la violence domestique et qui souhaitent s’impliquer dans une méthode d’exploitation agricole durable.

Objectifs de développement durable (ODD) ODD 15 : Vie terrestre ODD 17 : Partenariats pour la réalisation des Objectifs ODD 16 : Paix, justice et institutions efficaces ODD 14 : Vie aquatique ODD 13 : Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques ODD 12 : Consommation et production responsables ODD 11 : Villes et communautés durables ODD 10 : Inégalités réduites ODD 9 : Industrie, innovation et infrastructure ODD 8 : Travail décent et croissance économique ODD 7 : Énergie propre et d’un coût abordable ODD 6 : Eau propre et assainissement ODD 5 : Égalité entre les sexes ODD 4 : Éducation de qualité ODD 3 : Bonne santé et bien-être ODD 2 : Faim « zero » ODD 1 : Pas de pauvreté Les femmes et les Objectifs de développement durable (ODD)
Vidéo
Vidéo
Des femmes rurales libanaises tissent des opportunités économiques tout en préservant l’environnement local

Avec le soutien du Fonds pour l’égalité des sexes d’ONU Femmes, la Société pour la Protection de la Nature au Liban encourage les femmes rurales libanaises et les municipalités locales à devenir partenaires et ambassadrices de l’environnement en promouvant l’appropriation locale de la gestion des ressources durables.

Publication à la une

Turning promises into action: Gender equality in the 2030 Agenda for Sustainable Development

Des promesses à l’action : l’égalité des sexes dans le Programme à l’horizon 2030

Le rapport phare d’ONU Femmes examine les tendances internationales et régionales afin d’atteindre les Objectifs de développement durable pour les femmes et les filles, en s’appuyant sur les données disponibles. Il offre des recommandations pratiques pour la mise en œuvre de politiques tenant compte du genre et de processus de responsabilisation.