Mettre fin à la violence à l’égard des femmes : se concentrer sur la prévention

La violence dont les femmes et les filles sont victimes est enracinée dans les normes sociales qui tolèrent les comportements violents et dans les stéréotypes, ainsi que la discrimination basés sur le genre. Ce sont des phénomènes qui perpétuent indéfiniment cette logique. Jusqu’à présent, les efforts visant à éliminer la violence à l’égard des femmes et des filles ont surtout porté sur la réponse apportée et la prestation de services aux survivantes. Toutefois, la prévention de la violence – qui revient à s’attaquer aux causes structurelles, ainsi qu’aux facteurs de prévention et de risque associés – est cruciale pour véritablement l’éliminer.

La mise en œuvre de mesures de prévention est la seule façon de parer à la violence avant même qu’elle ne se produise. Elle requiert néanmoins un engagement politique, l’adoption de lois promouvant l’égalité des sexes, un investissement dans les organisations de femmes et un combat contre les multiples formes de discrimination dont souffrent les femmes au quotidien. Les données sur la prévention ont considérablement évolué au cours de la dernière décennie, notamment à la suite de diverses initiatives soutenues par ONU Femmes.

Nos solutions

ONU Femmes a joué un rôle clé dans l’élaboration de politiques et de programmes fondés sur des données probantes se rapportant aux mesures préventives contre la violence à l’égard des femmes et des filles. Dans le cadre de sa stratégie de prévention, ONU Femmes se concentre sur l’éducation dès le plus jeune âge, la nécessité d’entretenir des relations respectueuses et le travail avec les hommes et les garçons, notamment via et avec les médias, le monde du sport et celui du travail.

ONU Femmes soutient la conduite de recherches sur les attitudes, les perceptions et les comportements des hommes, jeunes hommes et garçons, liés à diverses formes de violence, et elle défend les actions de plaidoyer, de sensibilisation, la mobilisation communautaire et les programmes éducatifs, ainsi que des trains de réformes juridiques et politiques.

En Asie et dans le Pacifique, par exemple, ONU Femmes travaille avec d’autres organismes des Nations Unies sur le programme Partenaires pour la prévention qui vise à réduire la prévalence de la violence basée sur le genre dans la région en induisant des changements de comportement et d’attitude chez les garçons et les hommes, ainsi qu’en étoffant les capacités institutionnelles et en améliorant les politiques.

En partenariat avec l’Association mondiale des Guides et des Éclaireuses, et avec les contributions des jeunes, ONU Femmes a également conçu un programme – Voix contre la violence – s’adressant aux enfants et jeunes entre 5 et 25 ans. Ce programme comporte des outils pour aider les jeunes à comprendre les causes profondes de la violence dans leurs communautés, ainsi qu’à sensibiliser leurs pairs et communautés à la prévention de la violence dont les femmes et les filles sont l’objet.

Vidéos

 

Articles

Autres articles ►

Publications et ressources

Publications supplémentaires ►