Prenez cinq minutes : Il est temps de changer la narration

Date : lundi 19 février 2018

Valentine Njoroge. Photo: UN Women/Deepika Nath
Valentine Njoroge. Photo: ONU Femmes/Deepika Nath

Valentine Njoroge, une journaliste kenyane et une spécialiste des médias, a parlé à ONU Femmes de la raison pour laquelle il est temps de changer la narration et de donner la parole aux femmes africaines dans les médias. Mme Njoroge est administratrice du programme New Faces New Voices dirigé par le partenaire d’ONU Femmes, le Trust Graca Machel. Elle est également membre de la section kenyane du Réseau des femmes dans les médias (WIMN) et a mené une étude intitulée « Les femmes dans les médias : quelle narration ? ».

« Les femmes représentent 50 pour cent de la population totale du Kenya, alors pourquoi ne sont-elles pas couvertes de manière adéquate dans les médias ? Pourquoi leurs histoires ne sont-elles pas racontées ? », demande-t-elle.

Consulter l'article complet en anglais »