Où je me tiens : Yanar Mohammed

Date : lundi 9 mai 2016

Yanar Mohammed. Photo: UN Women/Ryan Brown
Photo: UN Women/Ryan Brown

Quote

La situation est très grave en Irak. Nous croisons sans cesse des jeunes femmes qui ont fui leurs maisons, se sont retrouvées prisonnières de trafiquants et contraintes à la prostitution, et qui tentent de s’échapper vers une vie meilleure, sans pouvoir rentrer chez elles sous peine d’être tuées. Des millions d’entre elles sont actuellement victimes de déplacements en Irak. Elles sont vulnérables au trafic en raison de la pauvreté et parce qu’elles doivent nourrir leurs enfants.

On observe également une extrême violence perpétrée par l’EI contre les femmes. Nous nous efforçons de lutter contre tout ça ; nous intervenons auprès des femmes [dans les régions où l’EI est active] et sommes sur le point d’ouvrir plusieurs abris. Lorsque les femmes arrivent dans nos abris, nous commençons par prendre soin d’elles. Mais au final, il est surtout question d’autonomisation et de conscience politique, et nous les aidons à devenir des activistes des droits humains et des leaders dans leur communauté.

S’il y a bien un moment dans notre histoire où nous avons besoin de la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies, c’est maintenant. Cette résolution parle de protection, d’autonomisation, puis de législation et enfin de représentation ».


 
ODD 16 : Paix, justice et institutions efficaces

Yanar Mohammed, 55 ans, a fondé l’Organisation pour la liberté des femmes en Irak en 2003, pour protéger les femmes vulnérables irakiennes en leur fournissant soutien et abri. Elle a pris la parole en octobre 2015 au nom du Groupe de travail des ONG sur les femmes, la paix et la sécurité lors du Débat public du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité, à l’occasion du 15e anniversaire de la résolution historique 1325. Son travail a directement trait à l’Objectif de développement durable n° 16, qui vise à garantir la paix et la justice en réduisant nettement, partout dans le monde, toutes les formes de violence et les taux de mortalité qui y sont associés ; et à l’ODD n° 5, qui vise à garantir la participation entière et effective des femmes et leur accès aux fonctions de direction à tous les niveaux de décision.

Lisez plus d'histoires de la série éditoriale « Où je me tiens ».