Où je me tiens : « En changeant le présent, nous changeons aussi l’avenir »

Lamija Gutić a seulement 16 ans et elle est déjà en passe de développer des outils technologiques pour un monde meilleur. Sa génération sera fortement marquée par les solutions proposées par les objectifs de développement durable. Source d’inspiration pour beaucoup de femmes et de filles dans sa région, Lamija nous explique ce que les ODD représentent pour elle, à l’occasion de la Journée internationale de la fille.

Date : jeudi 5 octobre 2017

Lamija Gutić sits at her computer . Photo: Imrana Kapetanovic
Lamija Gutić . Photo: Imrana Kapetanovic

Quote

J’aurai 29 ans en 2030 - l’année d’échéance pour la réalisation des objectifs de développement durable (ODD). Les ODD me servent de repère pour mesurer mes propres progrès et ceux de mon pays, la Bosnie-Herzégovine.

Celui que je préfère est l’objectif n°4 - sur l’éducation de qualité - mais je ne pense pas que les autres importent moins ; chaque objectif est important par sa promesse de changement. Pour moi, le droit à l’alphabétisation est un droit humain fondamental. Je souhaite que chaque enfant dans mon pays et dans le monde ait accès à l’éducation, avec des chances égales.

Dans mon pays, les femmes travaillant dans le secteur de la technologie et des sciences ne sont pas assez respectées, et nous ne remettons que rarement en cause les stéréotypes sur les femmes et les technologies de l'information et de la communication. Malheureusement, certains pensent encore qu’il existe des métiers réservés aux hommes et d’autres aux femmes. Pour moi, le secteur des technologies de l'information et de la communication offre d’innombrables possibilités et chacun peut y trouver sa place, indépendamment de ses affinités, ses compétences ou son sexe.

Les stéréotypes sont présents partout dans le monde et il est nécessaire de donner aux jeunes les moyens de les combattre. L’égalité des sexes est synonyme d’égalité des chances parce que les hommes ne sont pas plus intelligents que les femmes et vice-versa.

Je n’aime pas tellement parler du futur, car c’est le présent qui compte le plus. En changeant le présent, nous changeons aussi l’avenir.

Il n’est pas possible de transformer le monde tout seul, mais nous pouvons influencer les gens qui nous entourent, nos amis, notre famille et nos semblables. Je pense que les jeunes de ma génération et moi-même changerons la donne et que nous parviendrons à rendre le monde meilleur d’ici à 2030. »


ODD 4 : Éducation de qualité
ODD 5 : Égalité entre les sexes

Lamija Gutić, qui vit à Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine, rêve d’une carrière dans les technologies de l'information et de la communication pour développer des solutions qui amélioreraient la vie des gens dans le monde. Âgée de 16 ans, Lamija a découvert l’univers du codage par le biais d’IT Girls, une initiative conjointe d’ONU Femmes et des Nations Unies. Elle a depuis participé à plusieurs ateliers sur le codage et appris à développer des sites web et des applications. Son parcours est directement lié à l’objectif n°4 des ODD qui appelle à assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité. Il concerne aussi l’ODD n°5 sur l’égalité des sexes et sa cible visant à renforcer l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour promouvoir l’autonomisation des femmes.