Où je me tiens : « Si les femmes sont autonomisées, nous pouvons créer des sociétés plus pacifiques »

Papiya Parvin de Debhata Upazilla, au Bangladesh, vient tout juste d’acheter une vache pour lancer sa propre exploitation agricole. Elle est la première femme de son village à s’être rendue à Tokyo pour partager son expérience dans le cadre d’un programme d’ONU Femmes et BRAC qui autonomise les femmes à combattre la vague montante d’extrémisme dans les communautés rurales.

Date : lundi 25 juin 2018

 Papiya Parvin poses with her cow, purchased with a small loan as part of UN Women’s Empowered Women, Peaceful Communities programme. Papiya attended the UN Women Regional Conference held in Tokyo on March 1, where she bought a small trinket as a souvenir for her cow, seen around the cow’s neck. Photo: UN Women/Snigdha Zaman
Papiya Parvin poses with her cow, purchased with a small loan as part of UN Women’s Empowered Women, Peaceful Communities programme. Photo: UN Women/Snigdha Zaman
Quote

Nos sociétés sont principalement dominées par des hommes. Beaucoup d’entre nous pensent que seuls les hommes ont le droit de gagner de l’argent et de soutenir leurs familles. Il est difficile pour les femmes d’accéder aux marchés. Je veux briser ce stéréotype : c’est pour cette raison que j’ai lancé ma propre entreprise. »

Lire l’article complet en anglais>