La Directrice exécutive d’ONU Femmes exhorte les dirigeants du G7 à s’engager en faveur de l’égalité des sexes et à adhérer au Partenariat de Biarritz

Date : mercredi 28 août 2019

Lors du sommet du G7, la Directrice exécutive d’ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, et les lauréats du prix Nobel Nadia Murad et Denis Mukwege ont présenté le rapport du Conseil consultatif du G7 pour l’égalité entre les femmes et les hommes aux dirigeants du G7 à Biarritz le 25 août.

UN Women Executive Director Phumzile Mlambo-Ngcuka (right) at G7 Biarritz Summit with Nobel Peace Prize laureates Denis Mukwege and Nadia Murad. Photo:  Nadia’s Initiative/Abid Shamdeen
La Directrice exécutive d’ONU Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka (à droite) au sommet du G7 à Biarritz avec les prix Nobel de la paix Denis Mukwege et Nadia Murad. Photo : Nadia’s Initiative/Abid Shamdeen

Le rapport du Conseil exhorte les dirigeants à s’engager à renverser les lois discriminatoires qui continuent à freiner l’autonomisation des femmes, et à adopter des réformes juridiques visant à faire avancer la cause des filles, des femmes et de l’égalité des sexes. Il réclame également un financement adéquat pour mener à bien ces réformes, y compris par le biais de solides mécanismes de responsabilisation et de gouvernance, tout en demandant à la société civile d’en évaluer les résultats.

Plus de 2,5 milliards de filles et de femmes dans le monde sont affectées par des lois discriminatoires et l’absence de protection juridique. Les actions de nombreuses filles et de femmes courageuses ont brisé le silence et mis en lumière le besoin urgent d’une action forte et déterminée.

 « Nous vous demandons d’être aussi courageux et courageuses que les femmes et les filles qui vivent dans des pays où les crimes d’honneur et le viol conjugal sont autorisés par la loi, et où l’inégalité des salaires est permise, même quand elle est interdite par la loi. Nous vous demandons de vous dépasser, et nous sommes prêts à vous aider. Nous vous invitons à déclarer 2030 l’année d’expiration de l’inégalité entre les sexes ! », a déclaré la Directrice exécutive aux dirigeants du G7. Lire l’intégralité du discours

En s’appuyant sur les recommandations du Conseil consultatif pour l’égalité entre les femmes et les hommes, les dirigeants mondiaux ont lancé le Partenariat de Biarritz lors du sommet du G7. Celui-ci comprend les engagements pris par les membres du G7 et les pays invités, tels que l’Inde, le Sénégal, le Chili et l’Australie, visant à adopter une nouvelle législation en faveur de la promotion de l’égalité des sexes.

Les dirigeants du G7 se sont également engagés à soutenir les survivantes d’actes de violence sexuelle commis en période de conflit, notamment par le biais du Fonds international pour les survivantes de violences sexuelles liées aux conflits, par les lauréats du prix Nobel de la paix Nadia Murad et Denis Mukwege.

Les dirigeants du G7 se sont également engagés à continuer à soutenir l’entrepreneuriat féminin en Afrique, notamment en favorisant la suppression des obstacles juridiques, sociaux et réglementaires discriminatoires à l’autonomisation des femmes et à leur pleine et libre participation économique. Les dirigeants du G7 ont exprimé leur soutien à l’Initiative pour favoriser l’accès des femmes au financement en Afrique (AFAWA) menée par la Banque africaine de développement.

Conjointement avec Nadia Murad et Denis Mukwege, la Directrice exécutive s’est entretenue avec le Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, sur les engagements pris en faveur de l’égalité entre les sexes lors des G7 de 2018 et de 2019, et du cadre de suivi et de responsabilisation du Partenariat de Biarritz visant à éradiquer l’inégalité entre les sexes.

UN Women Executive Director Phumzile Mlambo-Ngcuka with Prime Minister of Canada Justin Trudeau and Nobel Peace Prize Laureates Nadia Murad and Denis Mukwege in Biarritz, France. Photo: Adam Scotti
La Directrice exécutive d’ONU Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka avec le Premier ministre du Canada Justin Trudeau et les prix Nobel de la paix Nadia Murad et Denis Mukwege à Biarritz, en France. Photo : Adam Scotti

Lors du sommet du G7, la Directrice exécutive a également eu un entretien avec Donald Tusk, Président du Conseil européen, sur les engagements de l’UE en faveur de l’égalité des sexes dans l’UE et dans le monde, y compris l’Initiative Spotlight de l’UE et de l’ONU visant à mettre fin à la violence à l’égard des femmes et les filles ainsi que le soutien de l’UE au Fonds international pour les survivantes de violences sexuelles liées aux conflits.

UN Women Executive Director Phumzile Mlambo-Ngcuka and Donald Tusk, President of the European Council at the G7 Summit in Biarritz, France. Photo: European Union
La Directrice exécutive d’ONU Femmes Phumzile Mlambo-Ngcuka et Donald Tusk, président du Conseil européen lors du sommet du G7 à Biarritz, en France. Photo : Union européenne

Les Recommandations du G7 visant à faire progresser l’égalité des sexes et l’autonomisation des filles et des femmes et son Appel à l’action avaient été présentés au président français Emmanuel Macron le 23 août au Palais de l’Élysée, avant le G7.

Les recommandations portent sur quatre domaines clés : la violence basée sur le genre ; l’accès à une éducation et des services de santé inclusifs, équitables et de qualité ; l’autonomisation économique des femmes ; et l’élimination de toute forme de discrimination dans la vie politique et publique en favorisant la participation des femmes.

The G7 Gender Advisory Council meets with President of France Emmanuel Macron in Paris. Photo: UN Women/Laurence Gillois
Les représentants du Conseil consultatif pour l’égalité entre les femmes et les hommes rencontrent le président français Emmanuel Macron à Paris. Photo : ONU Femmes/Laurence Gillois

La Directrice exécutive a profité de l’occasion pour évoquer le Forum Génération Égalité avec le président Macron, un rassemblement mondial pour l’égalité entre les femmes et les hommes, organisé par ONU Femmes et coprésidé par la France et le Mexique, en partenariat avec la société civile. Le Forum sera lancé à Mexico les 7 et 8 mai 2020 et culminera avec une rencontre devant se tenir à Paris du 7 au 10 juillet 2020. Le Forum marquera le 25e anniversaire de la Déclaration et le Programme d’action de Beijing, considéré comme le cadre le plus visionnaire pour l’autonomisation des femmes et des filles.

Le Forum Génération Égalité a été salué par les dirigeants du G7 comme une étape décisive dans la promotion de l’égalité des sexes dans le monde.