ODD 15 : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

Through a grant from UN Women’s Fund for Gender Equality, PREM has helped rural women form several cooperatives and taught its members how to plant a vitamin-rich tree called Moringa and how to clean, dry and sell its leaves with the help of solar technology. Used as medicine or a dietary supplement by societies around the world, Moringa also supports biodiversity and prevents soil erosion. Photo: UN Women/Joe Saad
Photo: ONU Femmes/Joe Saad

Cibles

  • D’ici à 2020, garantir la préservation, la restauration et l’exploitation durable des écosystèmes terrestres et des écosystèmes d’eau douce et des services connexes, en particulier les forêts, les zones humides, les montagnes et les zones arides, conformément aux obligations découlant des accords internationaux
  • D’ici à 2020, promouvoir la gestion durable de tous les types de forêt, mettre un terme à la déforestation, restaurer les forêts dégradées et accroître considérablement le boisement et le reboisement au niveau mondial
  • D’ici à 2030, lutter contre la désertification, restaurer les terres et sols dégradés, notamment les terres touchées par la désertification, la sécheresse et les inondations, et s’efforcer de parvenir à un monde sans dégradation des sols
  • D’ici à 2030, assurer la préservation des écosystèmes montagneux, notamment de leur biodiversité, afin de mieux tirer parti de leurs bienfaits essentiels pour le développement durable
  • Prendre d’urgence des mesures énergiques pour réduire la dégradation du milieu naturel, mettre un terme à l’appauvrissement de la biodiversité et, d’ici à 2020, protéger les espèces menacées et prévenir leur extinction
  • Favoriser le partage juste et équitable des bénéfices découlant de l’utilisation des ressources génétiques et promouvoir un accès approprié à celles-ci, ainsi que cela a été décidé à l’échelle internationale
  • Prendre d’urgence des mesures pour mettre un terme au braconnage et au trafic d’espèces végétales et animales protégées et s’attaquer au problème sous l’angle de l’offre et de la demande
  • D’ici à 2020, prendre des mesures pour empêcher l’introduction d’espèces exotiques envahissantes, atténuer sensiblement les effets que ces espèces ont sur les écosystèmes terrestres et aquatiques et contrôler ou éradiquer les espèces prioritaires
  • D’ici à 2020, intégrer la protection des écosystèmes et de la biodiversité dans la planification nationale, dans les mécanismes de développement, dans les stratégies de réduction de la pauvreté et dans la comptabilité
  • Mobiliser des ressources financières de toutes provenances et les augmenter nettement pour préserver la biodiversité et les écosystèmes et les exploiter durablement
  • Mobiliser d’importantes ressources de toutes provenances et à tous les niveaux pour financer la gestion durable des forêts et inciter les pays en développement à privilégier ce type de gestion, notamment aux fins de la préservation des forêts et du reboisement
ODD 15 : Vie terrestre

Dans le monde, 1,6 milliard de personnes dépendent des forêts pour leur survie, et pourtant les forêts sont exploitées à un rythme effarant. Entre 2010 et 2016, 3,3 millions d’hectares ont été perdus, souvent pour des bénéfices qui n’ont pas profité aux communautés locales.

3,3 millions, le nombre d'hectares de zones forestieres perdues dans le monde, entre 2010 et 2015. Les femmes en milieu rurales ont ete particulierement  touchees par ces pertes.

Les femmes, notamment celles qui sont pauvres et vivent dans des zones rurales, dépendent souvent des forêts pour se procurer du combustible, du fourrage et des aliments. La déforestation amène certaines à passer beaucoup plus de temps à répondre à ces besoins, car elles doivent parcourir de plus longues distances. Du fait qu’elles possèdent très peu de terres, elles disposent de capacités plus limitées pour faire face aux pertes ou prendre des décisions sur le mode d’utilisation des terres. Bien que certaines possèdent des connaissances étendues sur les pratiques traditionnelles qui sont intrinsèquement durables, cet aspect n’est souvent pas pris en compte dans les processus de prises de décisions concernant les écosystèmes durables.

Lorsque les femmes représentent 25 à 35 pour cent des personnes dans les organisations forestières communautaires, elles y exercent une influence. Les conditions des forêts et leur régénération s’améliorent, et les voix des femmes elles-mêmes sont plus fortes dans la sphère politique.

Reportages

Souhad Azennoud

Où je me tiens : Souhad Azennoud
Souhad Azennoud, membre fondatrice de la coopérative agricole Ariaf Kissane et pionnière renommée de l’agroécologie, fait partie des plus de 200 femmes ayant bénéficié d’un projet soutenant les vendeuses de semences pour le développement durable.


Photo courtesy of CHIRAPAQ

Des femmes autochtones du Pérou luttent contre le changement climatique et stimulent l’économie
Pour lutter contre l’impact du changement climatique, les femmes autochtones de Laramate au Pérou se sont tournées vers les techniques ancestrales de la culture de la terre, avec le soutien du Fonds pour l’égalité des sexes d’ONU Femmes. Outre l’obtention de récoltes plus saines et une amélioration des revenus pour la communauté, le programme a stimulé la participation des femmes dans les espaces publics et leur participation aux prises de décision.

Women farmers cultivating in shallots. Photo: UN Women

Les techniques agricoles respectueuses de la problématique climatique améliorent les moyens d’existence des femmes rurales au Mali
La dégradation croissante des ressources foncières et naturelles provoquée par le changement climatique est en train de menacer les moyens d’existence des femmes rurales au Mali. Un programme d’ONU Femmes collabore avec les exploitantes agricoles pour moderniser leurs techniques, améliorer leur accès à l’information sur les dernières avancées dans le domaine de l’agriculture et pour accroître la valeur de leurs produits en leur enseignant des méthodes de conservation.

Objectifs de développement durable (ODD) ODD 15 : Vie terrestre ODD 17 : Partenariats pour la réalisation des Objectifs ODD 16 : Paix, justice et institutions efficaces ODD 14 : Vie aquatique ODD 13 : Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques ODD 12 : Consommation et production responsables ODD 11 : Villes et communautés durables ODD 10 : Inégalités réduites ODD 9 : Industrie, innovation et infrastructure ODD 8 : Travail décent et croissance économique ODD 7 : Énergie propre et d’un coût abordable ODD 6 : Eau propre et assainissement ODD 5 : Égalité entre les sexes ODD 4 : Éducation de qualité ODD 3 : Bonne santé et bien-être ODD 2 : Faim « zero » ODD 1 : Pas de pauvreté Les femmes et les Objectifs de développement durable (ODD)
Vidéo
Vidéo
Récits d’ONU Femmes | Daphne Bayayi, productrice de tabac

Après avoir participé à un programme de réforme agraire qui a accru l’accès des Zimbabwéennes à la terre cultivable et aux ressources productives, Daphne Bayayi possède et exploite à présent une exploitation de tabac qui exporte un produit de tout premier ordre sur les marchés internationaux.

Publication à la une

Turning promises into action: Gender equality in the 2030 Agenda for Sustainable Development

Des promesses à l’action : l’égalité des sexes dans le Programme à l’horizon 2030

Le rapport phare d’ONU Femmes examine les tendances internationales et régionales afin d’atteindre les Objectifs de développement durable pour les femmes et les filles, en s’appuyant sur les données disponibles. Il offre des recommandations pratiques pour la mise en œuvre de politiques tenant compte du genre et de processus de responsabilisation.