En Moldavie, les femmes survivantes s’unissent pour briser le cycle de la violence

Les femmes qui ont subi des actes de violence et y ont survécu, savent comment y mettre fin et comment la prévenir – c’est le principe de base de l’initiative Championnes positives d’ONU Femmes en Moldavie. À l’aide d’un modèle de soutien par les paires, l’initiative a aidé 44 femmes de différentes villes et villages à partager leurs expériences et à inspirer les femmes survivantes à briser le cycle de la violence.

Date : mardi 18 juillet 2017

 

 Maria Scorodinschi, originaire de Drochia, une ville au Nord de la Moldavie a été victime de violences depuis son enfance. « J’étais sans cesse témoin de scènes violentes dans ma famille mais je n’ai jamais pensé accepter un jour une telle relation. » a déclaré Maria. Et pourtant, pendant huit ans Maria Scorodinschi a subi un mariage violent et abusif, jusqu’au jour où elle a réalisé que de vivre avec son agresseur était dangereux, non seulement pour elle mais pour ses trois enfants. Aujourd’hui Maria Scorodinschi est une « Campioană pozitivă », ce qui signifie « Championne positive ». Elle aide et inspire d’autres femmes survivantes de violences domestiques à trouver de l’aide. Elle a organisé plusieurs groupes de soutien au sein des communautés, en commençant par des groupes de 10 à 15 femmes.


 Lire l’article complet en anglais»