Dans les propos de Nandini Chami : « La conversation sur les TIC doit aller au-delà de la simple accessibilité »

Date : mardi 22 mai 2018

Nandini Chami IT for Change, India. Photo: UN Women/Ryan Brown
Nandini Chami. Photo: UN Women/Ryan Brown

Nandini Chami travaille dans le domaine de la recherche politique et du plaidoyer sur l'intersection des TIC, l'égalité des sexes et le développement, à IT for Change, une ONG basée à Bangalore, en Inde. Elle faisait partie de l'équipe IT for Change qui a développé une boîte à outils sur l'intégration du genre dans les écosystèmes d'e-gouvernement pour les décideurs dans la région Asie-Pacifique, avec le soutien de l'UNPOG et de la CESAP. Elle soutient également Prakriye, un centre de Mysore, dans le développement de programmes de formation pour les groupes de défense des droits des femmes sur l'adoption d'outils numériques dans leur pratique de terrain et « l'éducation pour l'autonomisation » des adolescentes rurales. Mme Chami s'est récemment entretenue avec ONU Femmes lors de la 62e session de la Commission des Nations Unies sur la condition de la femme (CSW62).

Quote

Chez IT for Change, nous croyons que l'information et la communication sont une nécessité vitale pour les femmes afin de faire progresser leur autonomisation politique et socio-économique.

La discussion sur les TIC doit aller au-delà de la simple accessibilité, même si l'accès reste une préoccupation fondamentale, car nous savons qu'il existe un énorme fossé numérique et de genre entre les zones urbaines et rurales. La conversation devrait [également] porter sur une accessibilité efficace. »

Lire l’article complet en anglais»