Avis aux médias : ONU Femmes aux Jeux Olympiques de Rio de 2016

« Une victoire en entraîne une autre » : une rencontre pour célébrer l’autonomisation des femmes et des filles par le biais du sport

Date : jeudi 28 juillet 2016

QUAND ET OÙ : le 6 août 2016 à 11 h 30 à Rio de Janeiro au Brésil
Teatro de Câmara, Cidade das Artes, Av. das Américas 5300, Barra da Tijuca

QUOI : ONU Femmes, le Comité international olympique (CIO) et Always (#LikeAGirl) célébreront l’autonomisation des femmes et des filles par le biais du sport aux Jeux Olympiques d’été de 2016 à Rio de Janeiro. À cette occasion, ces organisations partageront les expériences des participantes au programme « Une victoire en entraîne une autre » du Brésil.

Ce programme développe les compétences en leadership des adolescentes grâce à des programmes sportifs de qualité qui améliorent leur capacité à influencer les décisions affectant leur vie à tous les niveaux. En créant des espaces sûrs, le programme permet aux jeunes filles de renverser les barrières sociales, d’acquérir des connaissances économiques élémentaires et d’apprendre à mieux connaître leur corps. Il leur donne également la confiance nécessaire pour pouvoir accéder aux services compétents en cas de violence.

Intervenantes et Intervenants :

Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU Femmes
Nawal El Moutawakel, Vice-président du Comité international olympique (CIO)
Juliana Azevedo Schahin, Vice-président de Procter & Gamble
Alexandre Cerruti, Secrétaire des sports et loisirs, Rio de Janeiro (à confirmer)
Carlos Arthur Nuzman, Président du Comité olympique brésilien (COB) et du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques (à confirmer)
S.E.M. M. Kunio Umeda, Ambassadeur du Japon au Brésil (à confirmer)
Kaillana de Oliveira Donato, 14 ans, joueuse de basketball, participante au programme « Une victoire en entraîne une autre »
Marcelly Vitória de Mendonça, 16 ans, joueuse de handball, participante au programme « Une victoire en entraîne une autre »
Adrielle Alexandre da Silva, 12 ans, ballerine et gymnaste rythmique, participante au programme « Une victoire en entraîne une autre »

Modérateur : Alan Abrahamson, journaliste.

Contexte :

Au début de l’adolescence, les filles se retrouvent confrontées à de nouveaux défis, tels qu’une moindre autonomie de leur corps, moins d’encouragements et moins de latitude pour développer leurs compétences sportives. Elles doivent faire face à la pression accrue de devoir se conformer aux traditions et d’assumer la quasi entière responsabilité d’éviter une grossesse précoce. Leurs camarades garçons, quant à eux, profitent de nouveaux privilèges réservés aux hommes dont l’autonomie, la mobilité et le pouvoir.

À la puberté, 49 pour cent des filles abandonnent le sport (une proportion six fois supérieure à celle des garçons) et limitent ainsi les possibilités d’exploiter tout leur potentiel. C’est à cette période de la vie qu’il est impératif d’intervenir pour inverser ces inégalités et assurer un impact à long terme sur la vie des adolescentes et de leurs communautés.

Le sport est un puissant outil d’autonomisation des filles et des jeunes femmes. Parmi les filles qui ont pris part à une formation de neuf mois développée par l’organisation Women Win dans plus de 30 pays, 89 pour cent ont déclaré se considérer comme des leaders, comparé à 46 pour cent avant la mise en œuvre de la formation. À la fin de celle-ci, 93 pour cent d’entre elles savaient à qui s’adresser pour signaler un acte de violence et 99 pour cent étaient convaincues qu’elles obtiendraient un emploi. Cette formation a été adaptée pour le programme d’héritage olympique du Brésil et a débuté dans le cadre des préparatifs des Jeux Olympiques de Rio de 2016.

Cette année, « Une victoire en entraîne une autre » vise à atteindre 2 500 jeunes filles, âgées de 10 à 18 ans, et 300 jeunes mères déscolarisées, en offrant un programme de transformation à quelques-unes des filles de Rio de Janeiro parmi les plus à risques.

Un suivi rigoureux et une évaluation régulière du projet pilote en cours permettent d’en tester et d’en affiner les concepts pour en déployer une version durable et modulable au Brésil et dans toute l’Amérique latine.

INFORMATION POUR LES MÉDIAS :

Si vous prévoyez de participer à cette rencontre à Rio, veuillez vous inscrire en ligne : bit.ly/unwomenrio2016event. Les journalistes n’ont pas besoin d’être accrédités pour les Jeux Olympiques pour y assister. Nombre limité de places disponibles.

Vous pouvez également rejoindre la Directrice exécutive d’ONU Femmes et Thaiza Vitória, bénéficiaire du programme « Une victoire en entraîne une autre » le 5 août, lorsqu’elles porteront la flamme olympique au nom des femmes et des filles à travers le monde. Les dates et les lieux seront disponibles sur demande à compter du 2 août auprès de Sharon Grobeisen ; email : sharon.grobeisen[arobase]unwomen.org.

Pour les médias intéressés par des entretiens ou qui souhaiteraient avoir des informations complémentaires, veuillez prendre contact avec Sharon Grobeisen  ; email : sharon.grobeisen[arobase]unwomen.org.

Réseaux sociaux : rejoignez la conversation sur Twitter avec les hashtags #Rio2016 et #womeninsport et suivez @ONU_Women et @onumulheresbr sur Twitter.

Consultez le Gros plan sur les femmes et le sport sur le site d’ONU Femmes www.onufemmes.org

Contacts médias :
Sharon Grobeisen ; e-mail : sharon.grobeisen[arobase]unwomen.org ; tel. : +1 646 781-4753