Courir pour une cause au Mexique

Date : mardi 29 mai 2018

Palmira Martinez celebrates after completing the Carrera Bonafont con Causa 5k. Photo:  UN Women
Palmira Martinez celebrates after completing the Carrera Bonafont con Causa 5k. Photo: UN Women

Palmira Martínez a participé à sa première course de 5 kilomètres par le biais d’un concours à la radio. Maintenant, 10 ans plus tard : elle a concouru dans plus de 10 semi-marathons et 2 marathons, décrochant la première place de l’un d’entre eux. Mme Martínez, née avec une déformation du nerf optique, a couru malgré de nombreux obstacles, pour réussir en tant que coureuse professionnelle aveugle.

« Mon parcours n’a pas été facile. », dit-elle. Mon plus dur obstacle a été de me débarrasser de tous les préjudices autours desquels j’ai grandi. Ma famille croyait que courir était un sport d’homme, et qu’en plus d’être une femme, mon handicap ne me permettrait pas de courir un marathon. Et je les croyais… Je pensais que c’était dangereux, que c’était quelque chose qu’une femme comme moi ne pouvait réaliser. »

Lire l’article complet en anglais>