Dans les paroles d’Elena Kochoska : « Les femmes subissent un double préjudice à cause de leur sexe et de leur handicap »

Date : mardi 11 juillet 2017

Elena Kochoska. Photo: ONU Femmes/Rena Effendi
Elena Kochoska. Photo: ONU Femmes/Rena Effendi

Dans l’ex-République yougoslave de Macédoine, Elena Kochoska est une ardente défenseuse des personnes handicapées et travaille pour l’organisation locale Polio Plus, Movement Against Disability. Elle a participé à des séances de formation et d’encadrement sur la budgétisation sensible au genre (BSG) – l’analyse d’un budget pour veiller à ce qu’il réponde aux besoins des femmes – organisées par le programme régional d’ONU Femmes sur la BSG, avec le soutien de l’Agence suisse pour le développement et la coopération et de l’Agence autrichienne de développement. Par la suite, elle a préparé un rapport d’analyse des coûts-bénéfices montrant les avantages de l’intégration des enfants handicapés dans l’enseignement général.

Quote

Je voulais devenir médecin, soldat, politicienne et danseuse. Et ce sont tous ces rôles que j’ai endossés quand j’ai commencé à travailler pour Polio Plus, Movement Against Disability. Je ne porte pas de blouse blanche, mais j’aide les autres au quotidien ; je ne suis pas soldat, mais je me bats pour les droits des personnes handicapées ; je ne suis pas politicienne, mais je défends une cause ; et je ne suis pas danseuse, mais je donne des conférences publiques, et la presse parle de moi.»

Lisez le récit complet en anglais ►