Je suis la Génération Égalité : Natalie Isaacs, combattante pour le climat

Chaque jour, un peu partout dans le monde, des milliards de personnes choisissent de se placer du bon côté de l’Histoire. Elles s’expriment, prennent position, se mobilisent, et entreprennent des actions, grandes ou modestes, pour faire avancer les droits des femmes. Elles appartiennent à la Génération Égalité.

Date : mardi 22 octobre 2019

Je suis la Generation Egalite
Natalie Isaacs. Photo: UN Women/Ryan Brown
Natalie Isaacs. Photo: ONU Femmes/Ryan Brown

Je suis la Génération Égalité parce que…

« Alors que j’approchais de la mi-quarantaine, j’ai eu cette révélation sur le changement climatique. Je pensais que le dénouement de la crise climatique n’avait rien à voir avec moi et que la solution viendrait des gouvernements.

Pour lutter contre le changement climatique, vous pouvez faire trois choses

  • Votez et faites-vous entendre. Si vous êtes en âge de voter, choisissez de soutenir l’action climatique. Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser les négationnistes climatiques diriger nos pays.
  • Soyez proactif — limitez la surconsommation dans votre propre vie.
  • Icon- a girl raises her arm
  • Aimez la terre comme on aimerait un ami ou un membre de la famille.

Ce qui a changé ma vie, c’est le jour où je suis parvenue à réduire ma consommation électrique à la maison de 20 pour cent en faisant tout simplement attention. Quand je me suis rendu compte que j’avais économisé tout en réduisant mon empreinte de pollution, c’est à ce moment-là que j’ai pris le problème à bras le corps.

Je me suis dit : imagine que des millions de foyers en Australie et dans le monde fassent comme toi — ça devrait avoir un impact !

Les femmes doivent devenir les actrices du changement.

J’étais convaincue que ce mouvement devait être porté par les femmes. Lorsque j’ai commencé mes recherches sur l’action climatique, je suis tombée sur de nombreuses organisations qui interpellaient tout le monde, mais aucune ne s’adressait à moi, en tant que femme, pour que je change mon mode de vie, en Australie. C’est comme ça que 1 Million Women [NDLT : 1 million de femmes] est né.

Nous savons que, d’une part, les femmes et les enfants vivant dans les pays les moins pollueurs sont les plus vulnérables et que, d’autre part, les femmes sont des consommatrices influentes.

SDG color stripe

“Il ne suffit pas de lutter pour une action climatique, il faut la vivre.”

SDG color stripe

On estime que d’ici à 2028, les femmes assumeront les deux tiers des dépenses de consommation.

Selon le pays où l’on vit, les femmes prennent entre 75 et 85 pour cent des décisions du foyer ayant une incidence sur l’empreinte carbone. Or, 17 pour cent des émissions proviennent de la consommation des ménages. Chaque dollar économisé ou utilisé pour la bonne cause contribue à façonner le monde.

Les femmes continuent d’être moins bien représentées dans tous les secteurs de la société, y compris dans les négociations et les prises de décisions pour le climat.

Même si chacun à son niveau peut et doit agir pour le climat, nous devons démarginaliser et mobiliser les femmes afin qu’elles puissent montrer l’exemple par leurs propres actions.

Devenons cette Génération Égalité

Nous sommes encore très loin de l’égalité des sexes. Il y a eu quelques percées, mais les hommes et les femmes doivent se faire entendre, et doivent s’exprimer d’une même voix, dans les conseils d’administration, dans les écoles et dans la rue. Il n’y a pas d’alternatives.

Quant aux bataillesen faveur du climat, il ne suffit pas de lutter pour une action climatique, il faut la vivre. Manifester dans la rue, faire une donation [à une organisation environnementale] ou envoyer des pétitions aux politiciens ne suffit pas. Vous devez agir au niveau personnel. Redevenir actrice et acteur de votre propre vie et modifier votre mode de vie et de consommation vous donneront l’autorité légitime et puissante d’inciter les autres à passer à l’action. »


Natalie Isaacs est la fondatrice et la directrice de 1 Million Women, un mouvement international de femmes et de filles qui agissent concrètement pour lutter contre le changement climatique en modifiant leur mode de vie.