Engagements en faveur de l’action : les Coalitions d’action de la Génération Égalité favorisent le changement

Découvrez comment vous pouvez participer à l’initiative #ÉgalitéOnAgit et prendre un engagement à cet égard.

Date : lundi 7 juin 2021

collage banner of the leaders of the Generation Equality Action Coalitions

Le Forum Génération Égalité qui se tiendra à Paris du 30 juin au 2 juillet prochain réunira les leaders et les activistes du monde entier pour une prise d’engagements décisifs, six d’entre eux dans le cadre des Coalitions d’action et un autre à travers le Pacte sur les femmes, la paix, la sécurité et l’action humanitaire (FPS-AH) de la Génération Égalité. Ces partenariats multipartites mondiaux créeront des impacts en faveur des femmes et des filles partout dans le monde par le biais d’initiatives et d’investissements catalyseurs destinés à combler les écarts les plus critiques et les plus persistants en matière d’égalité des sexes.

Plus que jamais, maintenant que la pandémie de Covid-19 a mis en évidence les écarts croissants en matière d’égalité des sexes, le Forum canalisera le consensus global, les investissements et l’action dans des domaines critiques tels que ceux de la justice économique, de l’action féministe pour le climat, de la violence basée sur le genre, de la technologie et de l’innovation, du leadership féministe, de la paix et l’action humanitaire, ainsi que dans ceux des droits sexuels et reproductifs. 

ONU Femmes invite les organisations de femmes et féministes, les organisations menées par les jeunes, les gouvernements, les mouvements philanthropiques, les organisations internationales, les entreprises du secteur privé et d’autres parties à prendre des engagements audacieux en faveur de l’égalité lors de ce Forum Génération Égalité.

Les engagements prennent toutes les formes et dimensions, mais ils sont évolutifs, mesurables et établis à travers des partenariats avec d’autres parties. Ils peuvent prendre l’aspect d’engagements financiers, de plaidoyers pour soutenir des changements transformateurs, des changements de politiques et des programmes en cours d’exécution sur le terrain.

Découvrez la façon dont votre organisation peut prendre un engagement.

Écoutez quelques-unes de nos leaders de la Coalition d’action nous expliquer, de façon stimulante, pourquoi leurs organisations prennent des engagements, et ce qu’elles en attendent.

Pourquoi les engagements comptent

Kate Hampton. Photo: CIFF
Kate Hampton. Photo: CIFF

Kate Hampton, directrice générale de la Children’s Investment Fund Foundation (CIFF), Coalition d’action pour « Le droit à disposer de son corps et la santé et les droits sexuels et reproductifs »

« À mesure que nous nous rétablissons de la Covid-19, une vraie occasion se présente de placer les femmes et les filles au cœur du relèvement. Mais pour y parvenir, nous aurons besoin du niveau de leadership le plus élevé possible pour parvenir à inscrire l’égalité des sexes dans leurs programmes de discussions. Cela rend le moment où se tiendra le Forum Génération Égalité vraiment propice, car nous devons disposer d’une dynamique mondiale en faveur de l’égalité des sexes pour favoriser les engagements et nous attaquer aux réactions contre l’octroi de droits aux femmes et aux filles. J’espère également que le Forum élargira la base de nos sympathisantes et sympathisants et de celles et ceux qui plaident pour l’égalité des sexes. Nous devons redynamiser les mouvements féministes aux niveaux mondial et local, ainsi qu’étendre nos alliances à travers différents secteurs. Les jeunes ont un rôle particulièrement important à jouer dans l’apport d’une énergie et d’une diversité nouvelles. »


Joanita Babirye, Co-founder of Girls for Climate Justice. Photo courtesy of Joanita Babirye
Joanita Babirye. Photo gracieuseté de Joanita Babirye

Joanita Babirye, cofondatrice du mouvement des filles pour la justice climatique, au sein de la Coalition d’action en faveur de la justice climatique

« L’autonomisation des jeunes femmes et des filles pour les faire devenir des leaders en matière de climat est un élément essentiel des actions à initier. Les femmes et les filles devraient pouvoir exiger la justice climatique, mais cela ne sera possible que lorsqu’elles auront été équipées des outils et des connaissances nécessaires qui permettront de tenir chacun responsable et de briser les obstacles qui entravent leur accès aux ressources. Pour moi, la transformation dont nous avons besoin consiste à sensibiliser les femmes et les filles aux questions à traiter et à prendre charge des solutions à obtenir. »


Pourquoi nous devons participer à l’initiative #ÉgalitéOnAgit

Mavic Cabrera Balleza, Founder and CEO of the Global Network of Women Peacebuilders. Photo: GNWP/Katrina Leclerc
Mavic Cabrera Balleza. Photo: GNWP/Katrina Leclerc

Mavic Cabrera Balleza, fondatrice et directrice générale de Global Network of Women Peacebuilders (Réseau mondial des femmes pour la paix), Pacte sur les femmes, la paix, la sécurité et l’action humanitaire (FPS-AH)

« Nous savons que les femmes et les jeunes ont une profonde compréhension de la situation relative à la paix et à la sécurité dans leur pays, des relations en matière de genre et de pouvoir ainsi que de leurs besoins sur le plan humanitaire, parce que c’est la réalité à laquelle ils doivent faire face tous les jours. Toutefois, nous savons également qu’ils ne sont pas considérés comme des experts ou qu’ils sont reconnus pour ce qu’ils peuvent apporter dans l’élaboration de solutions. En conséquence, ces acteurs locaux ne disposent pas des financements voulus pour mettre en œuvre les solutions sur lesquelles ils ont travaillé. Il faut que les femmes et les jeunes locaux soient habilités à concevoir et à mettre en œuvre les réponses humanitaires et les engagements en faveur des femmes, de la paix et de la sécurité. Pour faciliter l’avènement d’une telle situation, les expertes et experts doivent transférer leurs compétences et leurs connaissances et partager leurs ressources, afin que les populations locales puissent mener leurs propres initiatives. »

Diane Ndarbawa, President of Manki Maroua. Photo Courtesy of Diane Ndarbawa
Diane Ndarbawa. Photo gracieuseté de Diane Ndarbawa

« Ce qui me motive, c’est le souhait d’en faire bénéficier les adolescentes et les femmes de ma communauté. Je veux contribuer à l’autonomisation financière des femmes et des filles de ma région et à soutenir leur intégration professionnelle. Dans l’ensemble, je travaille chaque jour pour assurer le respect des droits économiques des femmes et pour favoriser la protection des droits des femmes impliquées dans des activités économiques, notamment à travers l’amélioration de leurs conditions de travail. Être une leader d’une Coalition d’action m’a permis de faire entendre les voix des femmes de ma communauté et de présenter nos idées et nos attentes parmi les mesures à prendre au niveau international. »


Comment les Coalitions d’action apporteront un changement :

Céline Bonnaire, Executive Director of the Kering Foundation. Photo: Jean Luc Perreard
Céline Bonnaire. Photo: Jean Luc Perreard

Céline Bonnaire, directrice exécutive de la Kering Foundation, leader de la Coalition d’action contre la violence basée sur le genre

« Notre ambition consiste à partager notre expérience, à partager notre réseau, à intensifier notre travail et à mobiliser l’adhésion d’un groupe d’entreprises plus large dans la lutte contre la violence sexiste. Nous sommes fermement convaincus que tous ont un rôle à jouer pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes… Après ce Forum, chacun doit comprendre comment devenir un agent du changement et promouvoir l’égalité des sexes et l’élimination de la violence basée sur le genre à tous les niveaux, du niveau personnel à celui de la famille jusqu’au niveau institutionnel et sociétal également. J’espère que chaque participant quittera le Forum en sachant exactement le changement qu’il pourra alors mettre en œuvre pour promouvoir l’égalité des sexes. »