Dans les propos de Ruth Kihiu : Autonomisation des femmes Massaïs dans le nord de la Tanzanie

Date : lundi 11 juin 2018

Ruth Kihiu sits at a desk at UN Women headquarters in New York. Photo: UN Women/Ryan Brown.

Ruth Kihiu est responsable de programme au sein du « Pastoral Women’s Council » (PWC), qui œuvre à l’autonomisation économique et sociale des femmes Massaïs pastorales dans les districts de Ngorongoro, Monduli, et Longido en Tanzanie, à travers des activités sur les moyens de subsistance et de génération de revenus. PWC, soutenu par le Fonds d’ONU Femmes pour l’égalité des sexes, œuvre également à informer les femmes et les filles sur leurs droits et à les équiper de compétences en leadership.

Quote

Avant de rejoindre Pastoral Women’s Council (PWC), je travaillais dans le secteur privé, dans une organisation professionnelle d’entreprise. Mais j’ai toujours été passionnée par l’autonomisation des femmes. À mes yeux, même si mon travail dans le secteur privé était important, je ressentais le besoin de travailler pour les droits des femmes. PWC œuvre pour l’autonomisation des femmes, notamment l’autonomisation d’une partie des femmes qui en ont le plus besoin : les femmes Massaïs. Je sentais que c’était là où je devais être. »

Lire l’article complet en anglais>