15 moments cruciaux pour les femmes en 2019

Date : vendredi 20 décembre 2019

De la première sortie dans l’espace d’un équipage entièrement féminin aux Soudanaises menant la révolution dans leur pays, les 12 derniers mois ont été témoins d’avancées extraordinaires par et pour les femmes. 

L’année qui vient, 2020, devrait être encore plus importante pour les droits des femmes à travers le monde. Elle comptera en effet plusieurs événements marquants, notamment le 25e anniversaire du Programme d’action de Beijing – le programme mondial le plus progressiste pour les droits des femmes, adopté par 189 pays en 1995 – et le cinquième anniversaire de l’adoption des objectifs de développement durable.

En d’autres termes, les droits des femmes ne peuvent pas attendre et n’attendront pas.

Alors que l’année 2019 touche à sa fin, nous revenons sur certains des moments mémorables pour l’égalité des sexes et les droits des femmes dans le monde entier. 

1. Sortie dans l’espace d’un équipage 100 pour cent féminin

Les astronautes de la Nasa Jessica Meir et Christina Koch ont participé à la première sortie dans l’espace d’un équipage entièrement fémininen octobre lorsqu’elles sont sorties de la Station spatiale internationale pour aller remplacer une unité de recharge des batteries. La sortie dans l’espace 100 pour cent féminine initialement prévue avait dû être reportée en mars lorsque l’équipe avait réalisé que la Nasa ne disposait pas de deux combinaisons de la bonne taille [pour des femmes], ce qui témoigne de l’héritage sexiste auquel les femmes doivent faire face dans les domaines des STIM. 

2. Aux États-Unis, l’équipe de football a revendiqué l’égalité salariale

Après avoir remporté la Coupe du monde féminine de la FIFA pour la quatrième fois en juillet, les footballeuses de l’équipe nationale des États-Unis se sont consacrées à leur objectif hors terrain : gagner un salaire égal pour un travail de valeur égale. À l’approche du tournoi, les joueuses ont déposé une plainte exigeant l’égalité salariale par rapport à leurs homologues masculins. L’équipe féminine américaine a remporté beaucoup plus de victoires que l’équipe masculine et a généré plus de revenus au cours des deux dernières années, mais gagne toujours un salaire inférieur.

3. Greta Thunberg déclenche un mouvement mondial pour #ActionClimat

Greta Thunberg, la militante suédoise de 16 ans, est devenue le visage d’un mouvement mondial de lutte contre le changement climatique en 2019. Le mouvement a commencé par la grève scolaire de Greta Thunberg, qui séchait les cours pour faire des sit-ins devant le Parlement suédois et réclamer que des mesures soient prises afin de protéger la planète pour les générations futures ; la grève est ensuite devenue mondiale. En septembre 2019, Greta Thunberg a traversé l’Atlantique à bord d’un voilier zéro émission carbone pour prendre la parole au sommet des Nations Unies sur le climat à New York, où elle a condamné l’inaction des dirigeantes et dirigeants mondiaux.

« Vous vous tournez tous vers nous, les jeunes, pour l’espoir. Comment osez-vous ?,a-t-elle dit. Vous m’avez volé mes rêves et mon enfance avec vos mots vides de sens, et pourtant, je suis de celles et ceux qui ont de la chance. Les gens souffrent. Les gens meurent. Des écosystèmes entiers s’effondrent. »

4. Esther Duflo remporte le prix Nobel d’économie, devenant ainsi la deuxième (et la plus jeune) femme à obtenir ce prix

Esther Duflo, 46 ans, a remporté le prix Nobel d’économie aux côtés de son mari Abhijit Banerjee et de Michael Kremer. Esther Duflo et ses collègues ont mis au point une nouvelle approche pour réduire la pauvreté dans le monde et en ont exploré les causes, ainsi que la façon dont les personnes vivant dans la pauvreté répondent aux programmes éducatifs, agricoles, de santé ou autres. 

5. Un emoji « règles » est enfin disponible

S’inscrivant dans le cadre des efforts menés pour mettre fin à la stigmatisation et briser le silence qui continue d’entourer les menstruations, le nouvel emoji « règles » – une goutte de sang – a fait son apparition cette année. L’emoji a été publié lors d’une mise à jour d’Apple après une campagne de Plan International Royaume-Uni réclamant sa création. Les emojis sont l’un des langages qui se développent le plus rapidement dans le monde, et l’objectif de l’emoji « règles » est d’aider les femmes et les filles à parler de leur cycle menstruel.

6. La toute première photo d’un trou noir est rendue possible par une scientifique, Katie Bouman

Le monde a pu voir sa première photo d’un trou noir en avril grâce à Katie Bouman, une doctorante de 29 ans aux États-Unis. Katie Bouman et son équipe ont créé l’algorithme qui a conduit au cliché d’un trou noir supermassif dans la galaxie Messier 87. Ce cliché contribuera à révolutionner la compréhension des trous noirs à l’avenir.

7. Une année record pour les femmes dans le sport

Les athlètes féminines ont elles aussi connu une année record en 2019, offrant ainsi aux filles du monde entier de nouveaux modèles d’identification et prouvant que les femmes peuvent avoir autant (voire plus) de succès que les hommes dans le sport. 

Marta, l’ambassadrice de bonne volonté d’ONU Femmes et superstar du football brésilien, a marqué son 17e but en Coupe du monde, devenant ainsi la meilleure buteuse de l’histoire du tournoi, hommes et femmes confondus. Pour fêter son but record, Marta a montré sa chaussure, où un signe égal en rose et bleu symbolisait son engagement en faveur de l’égalité des sexes dans le sport et au-delà.

La gymnaste américaine Simone Biles, 22 ans, est devenue la gymnaste la plus décorée au monde après avoir remporté sa 25e médaille mondiale. Lors des Championnats du monde en Allemagne, Simone Biles a gagné 5 médailles d’or, égalant puis dépassant le record précédemment établi.

Shelly-Ann Fraser-Pryce, 32 ans, a assis sa place parmi les plus grandes sprinteuses de tous les temps en remportant son quatrième titre de championne du monde sur 100 mètres et son huitième titre mondial au total. 

À peine un an après la fin de son traitement contre le cancer du sein, Sarah Thomas, 37 ans, est devenue la première femme à traverser la Manche à la nage quatre fois d’affilée. Elle a mis un peu plus de 54 heures pour nager 215 kilomètres et a dédié son exploit à toutes les survivantes et survivants du cancer.

8. Décision de justice historique en Espagne après une affaire de viol en réunion

En Espagne, une jeune femme a finalement obtenu justice après avoir été violée en 2016 par un groupe d’hommes qui se surnommaient la manada (la meute de loups). Une cour inférieure avait condamné les cinq hommes pour « abus sexuel », un délit considéré comme moins grave, après que la survivante eut été décrite comme consentante lors du procès, à l’aide de photos tirées de ses comptes sur les réseaux sociaux qui la montraient s’amusant dans les mois suivant l’attaque. La décision prise par la Cour suprême espagnole en 2019 a reconnu ces hommes coupables de viol et a alourdi leurs peines de prison, ce qui montre que le pays s’éloigne de la culture de culpabilisation des victimes.

9. Les femmes atteignent de nouveaux sommets

L’année 2019 a vu des premières historiques pour les femmes dans le secteur de l’aviation à travers le monde. En Inde, la sous-lieutenante Shivangi, 24 ans, est devenue la première femme pilote de la Marine indienne, réalisant ainsi son rêve de devenir pilote. Deux autres femmes ont également obtenu leurs insignes de pilote dans la Marine en décembre 2019.

Dans une compagnie aérienne commerciale, la capitaine Wendy Rexon et sa fille, la copilote Kelly Rexon, sont devenues le premier duo de pilotes mère-fille. Les deux femmes ont partagé le cockpit pour un vol au départ de New York.

10. Les femmes mènent le changement au Soudan

En avril, une photo d’Alaa Salah, vêtue de blanc et debout sur une voiture en train de diriger des chants de protestation, est devenue virale. Cette photo iconique a été prise au cours des manifestations générales quelques jours seulement avant l’arrestation du président soudanais. Les femmes et les jeunes ont été le moteur du mouvement au Soudan, comptant pour plus de 70 pour cent des manifestantes et manifestants. En octobre 2019, Alaa Salah s’est adressée au Conseil de sécurité des Nations Unies, appelant la communauté internationale à garantir une véritable participation des femmes au processus de transition à l’avenir.

11. Trois pays s’emploient à mettre fin aux mariages d’enfants

En Égypte, en Tanzanie et en Indonésie, l’interdiction des mariages précoces est désormais en vigueur, œuvrant à la protection des filles, de leur avenir et de leur éducation.

Lors du premier sommet africain sur les mariages précoces, le grand imam adjoint de la mosquée Al-Azhar a rédigé et publié une fatwa interdisant le mariage d’enfants, sous les conseils de jeunes activistes comme l’ambassadrice régionale de bonne volonté d’ONU Femmes pour l’Afrique, Jaha Dukureh.

En Tanzanie, la Cour suprême a entendu les recours contre l’interdiction du mariage précoce, décrétée en 2016, mais a confirmé la décision interdisant le mariage des filles de moins de 15 ans et la directive visant à relever l’âge du mariage à 18 ans dans un délai d’un an.

De même, en septembre, le Parlement indonésien a relevé l’âge du mariage de 16 à 19 ans pour les filles, après que la Cour constitutionnelle a jugé discriminatoire d’avoir un âge légal du mariage différent pour les filles et les garçons.

12. La Finlande forme un gouvernement rassemblant cinq partis dirigés par des femmes, avec la plus jeune Première ministre du monde

Sanna Marin, 34 ans, est devenue la Première ministre la plus jeune du monde après les élections en Finlande. En décembre, elle a prêté serment à la tête d’une coalition de cinq partis, tous dirigés par des femmes. Sanna Marin est la troisième Première ministre de l’histoire finlandaise, et aussi la plus jeune.

13. Adoptiond’une nouvelle norme internationale du travail pour combattre la violence et le harcèlement au travail lors de la 108e Conférence internationale du travail

En juin, l’Organisation internationale du travail a adopté une nouvelle convention, ainsi qu’une recommandation pour combattre la violence et le harcèlement au travail. La convention sur la violence et le harcèlement, et la recommandation sur la violence et le harcèlement reconnaissent que la violence et le harcèlement au travail constituent une violation des droits humains et menacent l’égalité des chances.

14. Des lois révolutionnaires promeuvent l’égalité

Le Botswana, le Brésil et l’Équateur ont entrepris des réformes juridiques visant à protéger les droits humains des membres de la communauté LGBTQ en 2019.

Après de vastes campagnes de plaidoyer, le Botswana a dépénalisé l’homosexualité. Les juges ont déclaré que la criminalisation des relations homosexuelles constituait une violation des droits humains et de la dignité.

Au Brésil, l’homophobie et la transphobie ont été pénalisées. En juin, la Cour suprême a décrété que tous les actes de discrimination et de haine contre les personnes LGBT sont un crime, passible d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à cinq ans. 

En Équateur, la plus haute instance judiciaire a légalisé le mariage homosexuel en juin, jugeant qu’il était discriminatoire et contraire à la Constitution d’empêcher le mariage de couples de même sexe. L’Équateur est l’un des rares pays d’Amérique latine à avoir légalisé le mariage homosexuel. 

15. Des femmes à la tête des grandes institutions européennes

Deux femmes ont été choisies par les dirigeantes et dirigeants de l’Union européenne pour diriger deux des principales institutions européennes : la Commission européenne et la Banque centrale européenne. Après plus de 60 années où les dirigeants masculins se sont succédé, l’Allemande Ursula von der Leyen a été nommée à la tête de la Commission européenne tandis que la Française Christine Lagarde est la première femme à diriger la Banque centrale européenne.