Je suis de la Génération Égalité : Cindy Sirinya Bishop, personnage public et militante

Chaque jour, partout dans le monde, des milliards de personnes choisissent le bon côté de l’histoire. Elles s’expriment ouvertement, font valoir leurs points de vue, se mobilisent et prennent des mesures, quelle que soit leur importance, pour faire avancer les droits des femmes. Elles appartiennent à la Génération Égalité.

Date : mercredi 26 février 2020

Je suis la Generation Egalite
Activist and supermodel Cindy Bishop.  Photo: UN Women/Siraphob Werakijpanich
Cindy Sirinya Bishop est une mannequin, actrice, animatrice de télévision et militante thaïlandaise, qui s’efforce de changer les comportements sociaux relatifs à la violence sexuelle et à la prise en charge des victimes. Photo: ONU Femmes/Siraphob Werakijpanich

Je suis de la Génération Égalité parce que...

Trois choses que vous pouvez faire pour vous joindre à la Génération Égalité

  • Instruisez-vous.
  • Prenez la parole lorsque vous voulez apporter votre contribution aux changements.
  • Icon- a girl raises her arm
  • Rapprochez-vous de personnes partageant votre vision, vos objectifs ainsi que votre passion, et travaillez ensemble.

J’ai toujours défendu les droits des femmes, même si je ne me suis pas toujours définie comme une militante. On me répète, depuis mon plus jeune âge, que je peux être tout ce que je souhaite. Le jour où je suis tombée sur la une d’un journal faisant état du fait que les autorités dictent aux femmes comment s’habiller, j’ai commencé à dénoncer, sur les réseaux sociaux cette idée selon laquelle la tenue vestimentaire des femmes expliquerait les agressions sexuelles.

Je suis devenue militante, soutenant les initiatives de sensibilisation aux véritables causes de la violence sexiste et parlant des moyens, pour les citoyens ordinaires, de devenir des agents de changement.

L’éducation est la réponse...

Pour moi, l’éducation est la clé. Grâce à près de deux ans de travail sur cette question, j’y vois désormais plus clair. C’est un problème complexe qui nécessite un travail à tous les niveaux. Mais cela commence avec l’éducation, où débute également la discrimination. La façon dont nous élevons nos enfants détermine s’ils deviendront des citoyens respectueux de la dignité et des droits humains d’autrui. Tout repose sur la manière dont nous éduquerons les générations futures.

Pourquoi tout le monde devrait défendre les droits des femmes

La violence basée sur le genre — on peut être concerné et ne pas vouloir en parler, ou bien ne pas parvenir à s’y identifier parce que l’on ne comprend pas la gravité de la situation.

SDG color stripe

“Tout repose sur la manière dont nous éduquerons les générations futures.”


SDG color stripe

Mais quel est le cœur du problème ? Ce sont les droits humains, le droit pour toute personne d’être libre, en sécurité et respecté.

Tout le monde doit participer, parce que cela touche tout le monde, pas seulement les minorités.

Messieurs : prêtez davantage attention à vos actions au quotidien et réfléchissez aux moyens de soutenir [les droits des femmes]. Vous pouvez notamment défendre les femmes qui vous entourent ou réagir lorsque vous entendez quelque chose d’inacceptable, c’est là votre arme la plus redoutable contre la discrimination. Celui qui, dans un groupe d’hommes, se lève pour dire « ce n’est pas correct, ne faisons pas cela » est un homme fort.



Cindy Sirinya Bishop est une mannequin, actrice, animatrice de télévision et militante thaïlandaise, qui s’efforce de changer les comportements sociaux relatifs à la violence sexuelle et à la prise en charge des victimes. Elle a organisé, en collaboration avec ONU Femmes, une exposition qui a suscité un débat public ainsi que le lancement, sur les réseaux sociaux en Thaïlande, de #donttellmehowtodress, une campagne sur les agressions et le harcèlement sexuels.