Où je me tiens : Micaele Fernandes

Date : lundi 25 juillet 2016

Micaele Fernandes. Photo: UN Women/Gustavo Stephan
Foto: ONU Mujeres/Gustavo Stephan

Quote

Dans ma communauté, les inégalités entre les sexes sont une lutte de tous les jours. On attend toujours des femmes qu’elles se soumettent aux hommes dans les contextes professionnels et sociaux, et elles sont jugées avec sévérité.

J’ai dû présenter un projet sur les problématiques des femmes dans mon école. J’ai décidé de partager mon expérience du village olympique de Mato Alto, à Rio de Janeiro, où j’ai participé au programme « Une victoire en entraîne une autre ». J’ai expliqué comment ce programme autonomise les filles comme moi par le biais du sport. En effet, faire du sport nous apprend à avoir confiance en nous, à développer notre leadership, à honorer nos valeurs et à travailler en équipe.

Je vois beaucoup de filles qui rêvent d’être respectées et d’accomplir de grandes choses dans la vie, mais elles ne savent pas toujours comment s’y prendre. Le programme leur montre un chemin. C’est ce qui me plaît et c’est pourquoi je veux en parler aux autres.

Je veux que toutes les filles croient en elles, qu’elles cherchent à atteindre leurs objectifs et qu’elles ne se laissent pas décourager par ce que les autres pensent d’elles. Être une gagnante, ça veut dire se battre les choses auxquelles on croit et ne jamais baisser les bras. Après tout, s’efforcer d’être meilleure aujourd’hui qu’on ne l’était hier fait déjà de vous une gagnante. »


ODD 5 : Égalité entre les sexes

Micaele Fernandes, 16 ans, est une joueuse de handball originaire de Rio de Janeiro. Elle participe au programme « Une victoire en entraîne une autre », dont l’objectif est d’autonomiser les jeunes femmes et filles par le biais du sport au Brésil. Il est mis en œuvre par ONU Femmes et le Comité international olympique (CIO). Son récit concerne l’Objectif de développement durable n° 5, qui vise à éliminer toutes les formes de discrimination contre les femmes et les filles, et à veiller à l’égalité des chances en matière de leadership à tous les niveaux de la vie politique, économique et publique. Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 reconnaît explicitement que le sport est un outil important pour le développement et l’autonomisation des femmes.

Lisez plus d'histoires de la série éditoriale « Où je me tiens ».