Où je me tiens : Ileana Crudu

Date : samedi 24 septembre 2016

Ileana Crudu. Photo: Doina Stoicescu
Photo: Doina Stoicescu
Quote

Dans ma communauté, la plupart des gens pensent que les femmes ne sont pas aussi logiques que les hommes. Ce préjugé influe sur les choix que vous faites dans la vie ; il vous conduit à penser que certains emplois ne sont tout simplement pas faits pour vous.

L’année dernière, avant la fin de mes études secondaires, j’ai participé à un camp d’été avec GirlsGoIT. Ce projet nous a montré que les technologies de l’information (TI) n’étaient pas réservées aux hommes. Il a réduit à néant le stéréotype selon lequel les filles ne peuvent pas écrire du code et ne sont pas aussi douées que les garçons.

J’ai commencé à coder après le camp d’été et je suis devenue une ambassadrice de GirlsGoIT, pour montrer à d’autres filles comment écrire du code. J’ai participé à un module de formation de 5 semaines avec 40 filles de ma ville, Chișinău.

Étudier l’écriture du code a changé les perspectives de centaines de filles de ma génération en Moldavie. Il ne s’agit pas seulement des TI, il s’agit de croire en nous, au-delà des rôles traditionnels qui sont attribués aux femmes et aux hommes et dont on nous a dit de nous accommoder.

Aujourd’hui, je suis étudiante en ingénierie des connaissances dans une université des Pays-Bas. Après l’expérience de GirlsGoIT, j’ai eu la certitude que mon avenir se situait dans le secteur des TI. Mais là aussi, les filles, qui n’en constituent que 10 pour cent, restent une minorité.

Le secteur des technologies de l’information et de la communication combine la créativité et la logique. Or, avec ces outils, le monde n’a pas de limites : vous pouvez tout faire avec seulement quelques lignes de code.

Lorsque les gens disent que j’écris du code comme une fille, j’en suis fière, parce que je sais que je peux faire bouger le monde avec ce code ! »


ODD 5 : Égalité entre les sexes

Lorsqu’Ileana Crudu, qui a maintenant 19 ans, a terminé ses études secondaires en 2016, elle avait déjà accompli une année de formation à titre de participante à GirlsGoIT, une initiative appuyée par ONU Femmes qui fait tomber les stéréotypes fondés sur le genre dans le secteur des TI. Ileana est à présent une ambassadrice convaincue qui encourage les filles à étudier la technologie et continue à prôner la participation des filles et des femmes au secteur des TIC à l’université des Pays-Bas où elle étudie. Le travail d’Ileana contribue à l’Objectif 5 de développement durable sur l’égalité des sexes ainsi qu’aux résultats à obtenir pour renforcer l’usage des technologies de l’information et de la communication en vue de promouvoir l’autonomisation des femmes et des filles.

Lisez plus d’histoires de la série éditoriale « Où je me tiens ».