ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Directrice exécutive Phumzile Mlambo-Ngcuka

Phumzile Mlambo-Ngcuka. (Photo: Marco Grob.) 
Phumzile Mlambo-Ngcuka. (Photo: Marco Grob.)
Télécharger photo à haute résolution »

Phumzile Mlambo-Ngcuka est Secrétaire générale adjointe de l’ONU et Directrice exécutive d’ONU Femmes. Elle a prêté serment le 19 août 2013 et possède une grande expérience et des connaissances étendues et utiles à ses fonctions, puisqu’elle a voué sa carrière aux droits de la personne, à l’égalité et à la justice sociale. Mme Mlambo-Ngcuka a travaillé pour un gouvernement, pour la société civile et dans le secteur privé. En outre, elle a participé activement à la lutte pour mettre fin à l’apartheid dans son pays natal, l’Afrique du Sud.

De 2005 à 2008, elle a été Vice-Présidente de l’Afrique du Sud et elle a supervisé des programmes de lutte contre la pauvreté visant à faire profiter les personnes en situation de pauvreté, et les femmes en particulier, des bienfaits de la croissance économique du pays. Auparavant, elle a été ministre des Ressources minières et de l’Énergie de 1999 à 2005 et ministre adjointe au ministère du Commerce et de l’Industrie de 1996 à 1999. Elle a siégé au Parlement de 1994 à 1996 dans le cadre du premier gouvernement démocratique d’Afrique du Sud.

Mme Mlambo-Ngcuka a commencé sa carrière en tant que professeure et a acquis une expérience internationale en tant que coordinatrice de l’Alliance mondiale des unions chrétiennes féminines à Genève, où elle a mis sur pied un programme mondial destiné aux jeunes femmes. Elle a fondé la Fondation Umlambo, qui soutient le leadership et l’éducation. Mme Mlambo-Ngcuka défend depuis longtemps les droits des femmes et est membre de plusieurs organisations vouées à l’éducation, à l’autonomisation des femmes et à l’égalité des sexes.

Elle a obtenu son doctorat en éducation et technologie à l’Université de Warwick, au Royaume-Uni.