Gros plan : Créer un espace pour que la voix des jeunes se fasse entendre, que leurs choix et leur sécurité soient garantis

Celebrating Women’ Strength Festival - March 2018 (for International Women’s Day) Dancers from New Cambodian Artists pose for a photo.  Photo: UN Women/Sreynich Leng
Photo: ONU Femmes/Sreynich Leng

Principaux reportages | Médias sociaux


La population mondiale constituée par les jeunes, estimée à 1,8 milliard, offre des possibilités et un ensemble de talents illimités à mettre à profit pour bâtir un meilleur avenir dans tous les coins du monde. Mais, pour vraiment libérer ce potentiel, la jeunesse a besoin d’espaces où il lui est possible d’apprendre, de grandir, de prendre part aux processus de décisions, et de s’exprimer librement.

Nous célébrons, le 12 août, la Journée internationale de la jeunesse, avec pour thème cette année : Espaces sécurisés pour les jeunes. Cela veut dire qu’il faut créer des espaces civiques et politiques où les jeunes peuvent contribuer à forger les décisions qui ont un impact sur leur vie, et où ils sont au cœur des actions de consolidation de la paix et des actions en faveur de la lutte contre le changement climatique, en veillant à ce que les espaces en ligne et physiques destinés à la jeunesse soient inclusifs, diversifiés, en un mot des îlots à l’abri de la violence.

Au cours de cette Journée internationale de la jeunesse, comme tous les jours, ONU Femmes travaille aux côtés de jeunes femmes et de jeunes hommes pour faire de ce monde un monde plus égalitaire, durable et pacifique pour toutes et tous.

Principaux reportages

Mila Rodriguez playing a Marimba. Photo: UN Women/Ryan Brown

« Lorsque nous chantons, nous nous sentons libres. »
Mila Rodriguez est une jeune fille qui fait partie du Réseau Cantadora de Colombie, un groupe de chanteuses qui joue de la musique traditionnelle afro-colombienne pour préserver cette culture et promouvoir la paix, après des décennies ininterrompues de conflits armés.


Sophia Garcia. Photo: UN Women/Ryan Brown

« Il est possible de construire la société juste et humaine que j’imagine. »
Sophia Dianne Garcia, originaire des Philippines, est une jeune activiste qui défend la voix des femmes dans les processus de paix durables et inclusifs.

Anny T. Modi. Photo: UN Women/Christian  Mulumba

« Les jeunes femmes veulent être considérées comme des actrices et des agents du changement. »
Anny Tengandide Modi est membre du Réseau des femmes leaders africaines et elle milite en faveur de la santé de la procréation et d’un meilleur accès à la justice pour les femmes.

From left: Samah Al-Nahal, Dalia Osama and Nihal Zourob are three female architects who completed the blueprint of the public garden in Al-Shoka neighborhood in collaboration with the community members. Photo: UN Women/Eunjin Jeong

Un jardin pour toutes et tous : des femmes et des jeunes reconstruisent des espaces sûrs et inclusifs à Gaza
Il a fallu trois femmes architectes et un groupe de jeunes gens pour reconstruire, dans un quartier de Gaza, le seul jardin public ouvert mais détruit en raison du conflit.


Médias sociaux

Les jeunes jouent un rôle important dans la défense de leurs communautés. Faisons entendre leurs voix et faisons de la place à leur engagement !

Unissez-vous à la conversation à travers #YouthDay #SafeSpaces4Youth (anglais).

Un kit médias sociaux contenant des graphiques ainsi que des suggestions de messages en différentes langues est disponible ici.

Nous suivre :

Twitter : @UN_Women (anglais) ; @ONUMujeres (espagnol) ; @ONUFemmes (français). 
Facebook : UN Women (anglais) ; ONU Mujeres (espagnol) ; ONU Femmes (français) 
unwomen sur Snapchat
Instagram
Google+
LinkedIn
Pinterest