ONU Femmes exhorte les citoyennes et citoyens du monde à prendre conscience de l’égalité des sexes

Lancement de la campagne Beijing+20 : Autonomisation des femmes, autonomisation de l’humanité : Imaginez !

Date : 22 May 2014

New York

ONU Femmes a lancé aujourd’hui une campagne majeure en vue de la commémoration du 20e anniversaire de la quatrième Conférence mondiale historique des femmes à Beijing. L’année d’activités à l’échelle mondiale mobilisera à la fois les gouvernements et les citoyens pour concevoir un monde où l’égalité des sexes est une réalité et se joindre à un débat international sur l’autonomisation des femmes en vue de fortifier l’humanité. 

Les événements se concentreront sur les accomplissements et les disparités dans l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes depuis que 189 gouvernements ont adopté la Déclaration et le Programme d’action de Beijing de 1995. Le plan visionnaire ouvre la voie à une participation pleine et équitable des femmes dans tous les domaines de la vie et les processus de prises de décisions. 

« Le Programme d’action de Beijing n’a pas encore honoré sa promesse aux femmes et aux filles », déclare Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU Femmes. « Notre objectif est clair : renouvellement des engagements, renforcement des mesures et augmentation des ressources pour instaurer l’égalité des sexes, l’autonomisation des femmes et les droits fondamentaux des femmes et des filles ».

La Conférence des femmes de Beijing a suscité l’affluence sans précédent de 17 000 participants, tandis que 30 000 représentantes et représentants ont assisté au forum des ONG. L’an prochain en 2015, les Nations Unies évalueront les progrès réalisés dans la mise en œuvre du Programme d’action de Beijing ces 20 dernières années, en s’appuyant sur les rapports nationaux que préparent actuellement les États membres de l’ONU.

La campagne démarrera par un Tweetathon d’une journée couvrant l’ensemble du globe. Les groupes participants incluront l'ONU, Lean In, la YWCA mondiale, l’Association mondiale des Guides et des Éclaireuses, Half the Sky, le Lobby européen des femmes, le Centre des médias pour les femmes, Devex et d’autres experts régionaux et nationaux.

ONU Femmes présentera en exclusivité un Centre d’information mondial incluant diverses voix, des témoignages d’expériences et d’accomplissements personnels, des championnnes et champions célèbres et un calendrier pour suivre les événements de Beijing+20. La plate-forme Internet de HeforShe mettra en vedette des hommes éminents qui s’élèvent contre la violence infligée aux femmes et pour la promotion de l’égalité. ONU Femmes soutiendra l’engagement à travers son réseau de bureaux nationaux et avec la sortie d’une application Facebook interactive « Comblons ce fossé ensemble ».

« Cet anniversaire se déroule à un moment historique », souligne Mlambo-Ngucka de chez ONU Femmes, « car les nations du monde s’unissent pour accélérer la progression de la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement d’ici à 2015 et définir un nouveau cadre de développement international. Notre génération doit saisir cette opportunité unique de placer l’égalité des sexes, les droits des femmes et l’autonomisation des femmes au cœur des priorités mondiales et la concrétiser ».

Les principaux événements de la campagne sont en cours de planification aux quatre coins du monde. En juin, plusieurs dizaines de milliers de personnes se réuniront en Suède pour défendre la protection des droits fondamentaux des femmes et des filles. En septembre, à l’occasion du Sommet sur le climat à New York, un événement spécial sera organisé avec des femmes chefs d’État et des militantes. En Inde en novembre, des hommes et des garçons feront une démonstration de force en soutien à l’égalité des sexes.

La commémoration formelle du 20e anniversaire se déroulera au cours de la 59e session de la Commission de la condition de la femme et la Journée internationale de la femme 2015 sera consacrée à Beijing+20. Une réunion d’engagement de haut niveau est prévue pour septembre 2015.

Ces deux dernières décennies, beaucoup de progrès ont été accomplis dans les droits juridiques des femmes, leur taux de réussite scolaire et leur participation à la vie publique. Mais beaucoup reste à faire pour résoudre les problèmes en matière de disparités salariales et d’inégalités de chance entre hommes et femmes, de faible représentation des femmes à des postes de direction dans la fonction publique et le secteur privé, de mariage d’enfants et de violence généralisée, et concernant d’autres violations des droits des femmes et des filles. 

« Aujourd’hui, j’appelle chacune et chacun à s’investir dans la solution », a déclaré Mme Mlambo-Ngcuka. « Imaginez ! Ensemble, nous pouvons concrétiser la promesse de Beijing : l’égalité entre les femmes et les hommes ».

Regardez notre vidéo ici: http://youtu.be/UlN2HPcW0CI