ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Au terme de la 1ère année d’ONU Femmes Michelle Bachelet présente un programme d’ action pour promouvoir l’égalité des sexes

Error:

Date: 02 February 2012

Discours de Mme Bachelet à l' occasion du premier anniversaire d' ONU Femmes

Mme Bachelet appelle à la mobilisation mondiale et à l'engagement en faveur des droits de la femme, au moment où les changements politiques et économiques se poursuivent dans le monde

New York, 2 février - Au cours d'une conférence de presse tenue aujourd'hui à New York, la Directrice exécutive d'ONU Femmes, Michelle Bachelet, a appelé à renforcer l'engagement et les actions en faveur des femmes et de l'égalité des sexes, au moment où les bouleversements politiques et économiques menacent les progrès réalisés en faveur des droits de la femme (Accéder au discours de Mme Bachelet ici).

Cette première conférence de presse de Mme Bachelet pour 2012 a été organisée dans le but de faire le point sur la première année de fonctionnement d'ONU Femmes. Elle y a présenté le programme d'action de l'organisation dans un contexte où, dans le monde, les femmes voient leurs vies influencées par des mesures austéres, des réductions budgétaires et des changements politiques.

« Ma toute première priorité pour 2012 sera de revigorer l'autonomisation économique et à la participation politique des femmes. Cette priorité vise à répondre aux demandes des femmes, mais tient aussi comptes des événements récents et transformations qui ont lieu dans les domaines politique, social et économique » a souligné Mme Bachelet. « Au moment où la demande de justice s'accroît, et où de nombreux pays se retrouve en périodes électorales et en transition politique, nous pouvons offrir de plus larges opportunités aux femmes dans leur quête de la dignité et de leurs droits, auxquels ont droit tous les êtres humains » a-t-elle ajouté.

S'attardant particulièrement sur les deux principaux événements ayant dominé l'actualité mondiale en 2011 - les mouvements démocratiques dans les Etats arabes et la poursuite de la crise financière et économique -, Mme Bachelet a mis en exergue les défis et les opportunités qui se sont faits jour sur le plan des droits de la femme ainsi que les réponses apportées par ONU Femmes aux scénarios géopolitiques en évolution. ONU Femmes a par exemple aidé à créer l'Egyptian Women's Union, une association composée de 500 groupes, et a facilité la formulation de ses revendications dans le cadre de la Charte des femmes égyptiennes.

L'organisation travaille en outre de manière croissante avec le secteur privé : 257 PDG ont à ce jour signé les Principes d'autonomisation des femmes, qui donnent aux entreprises des orientations pour créer des conditions meilleures et équitables pour les femmes. Les principes ont été élaborés par ONU Femmes en collaboration avec le Pacte mondial des Nations Unies. La conférence de presse a marqué la fin de la première année d'ONU Femmes, et les progrès, défis et priorités de l'organisation pour 2012 ont également été exposés.

Rappelant qu'en 2011, ONU Femmes s'était doté de sa nouvelle administration et avait mis en place ses premiers plan stratégique et budget opérationnel, Mme Bachelet a mis en exergue certaines autres réalisations essentielles de cette première année, notamment : le rassemblement des dirigeantes mondiales au cours de l'Assemblée générale des Nations Unies en vue d'appeler davantage de femmes à rentrer en politique et l'adoption d'une nouvelle résolution de l'Assemblée générale en décembre appelant les pays à prendre des mesures concrètes pour renforcer la participation politique des femmes; le travail visant à promouvoir des contextes et des marchés favorisant l'autonomisation des femmes rurales ; le lancement d'un programme politique mondial en vue de mettre fin à la violence à l'égard des femmes et les initiatives visant à fournir des services essentiels aux rescapées ; le renforcement du rôle des femmes dans les pourparlers de paix, la consolidation de la paix et le relèvement, grce à la formation des femmes comme médiateurs dans la prévention des conflits en Afrique et en Asie, et la promotion de la participation des femmes aux conférences internationales d'engagement pour l'Afghanistan et le Sud-Soudan ; et, enfin, la promotion, dans plus de 50 pays, d'initiatives de renforcement des capacités au niveau de l'analyse par sexe et de la budgétisation sensible au genre, en vue de mettre en place des budgets et des politiques plus équitables.

Un plan à l'échelle du système facilité par ONU Femmes permet également d'assurer une meilleure coordination et responsabilité sur le plan des activités liées au genre au sein du système des Nations Unies.

En 2011, les contributions à ONU Femmes se sont élevées à un total de 235 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 33 poucent par rapport à 2010 et démontre un élargissement de la base des donateurs. Il convient toutefois toujours d'intensifier les efforts de collecte de fonds si l'on veut atteindre l'objectif de 700 millions de dollars pour 2012-2013.

Lançant un appel à tous les partenaires et insistant sur la nécessité urgente d'assurer que les changements politiques et les coupes budgétaires ne remettent pas en cause les avancées chèrement acquises par le mouvement des femmes à travers le monde, Mme Bachelet a souligné qu'il convenait de protéger et de promouvoir l'égalité des sexes en tant qu'impératif moral et nécessité pratique.

« Nous ne pouvons tout simplement plus nous permettre de ne pas laisser la moitié de la population exprimer son plein potentiel. Le monde doit exploiter le talent et la sagesse des femmes. Que l'on aborde les questions de sécurité alimentaire, du relèvement économique, de la santé, ou de la paix et de la sécurité, la participation des femmes est plus que jamais nécessaire » a conclu Mme Bachelet.

NOTE AUX JOURNALISTES

L'Entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes (ONU Femmes) est l'organisation des Nations Unies consacrée à l'égalité des sexes et à l'autonomisation des femmes. Porte-drapeau mondial de la cause des femmes et des filles, ONU Femmes a été créé pour accélérer les progrès réalisés en vue de répondre à leurs besoins à travers le monde. Etabli par l'Assemblée générale des Nations Unies en juillet 2010, ONU Femmes est devenu opérationnel le 1er janvier 2011, et aide les Etats membres des Nations Unies à établir des normes mondiales pour réaliser l'égalité des sexes. Il travaille avec les gouvernements et la société civile pour concevoir les lois, les politiques, les programmes et les services nécessaires pour mettre en œuvre ces normes. ONU Femmes appuie la participation des femmes à tous les aspects de la vie sur un pied d'égalité, en se concentrant sur six domaines prioritaires : l'accroissement du leadership et de la participation des femmes ; la fin de la violence à l'égard des femmes ; la participation des femmes à tous les aspects des processus de paix et de sécurité ; le renforcement de l'autonomisation économique des femmes ; la mise de l'égalité des sexes au cœur de la planification et de la budgétisation nationales pour le développement ; et le renforcement de la coordination et de la responsabilité en faveur de l'égalité des sexes dans tout le système des Nations Unies.

Diffusion web archivée

Photos: des visites de Mme Bachelet sur le terrain et des programmes d'ONU Femmes : http://www.flickr.com/photos/unwomen/collections/72157626525511902/

Images vidéo non montées : des visites de Mme Bachelet sur le terrain et des programmes d'ONU Femmes, disponibles sur demande.

Contact médias: Oisika Chakrabarti, ONU Femmes, Tél. : +1 646.781.4522; E-mail: oisika.chakrabarti[at]unwomen.org

Plus amples informations sur ONU Femmes sur www.onufemmes.org

Communiqué de Presse aussi disponible en :Arabe