La conférence des Balkans met en exergue la question des femmes et de la sécurité

Date: 14 Oct 2011

Le Président de la République de Serbie, S.E. Boris Tadic, a ouvert en septembre un Forum régional sur la sécurité dans les Balkans, qui a mis en exergue le rôle des femmes dirigeantes.

« Les Balkans et la sécurité mondiale : qu'avons-nous en commun, qu'est-ce qui nous sépare ? » a réuni 70 participants, dont des hommes politiques nationaux de haut niveau, des experts influents en matière de politique étrangère et des responsables de la sécurité en vue de discuter des questions liées à la transformation des conflits, aux processus de renforcement de l'Etat et à la coopération en matière de sécurité.

Inspiré par le Sommet des femmes ministres de l'UE et des activités menées à bien dans les Balkans pour mettre en œuvre la résolution 1325 du Conseil de sécurité sur les femmes, la paix et la sécurité, le Forum a consacré deux tables rondes aux questions d'égalité des sexes. L'une s'est penchée sur l'intégration du genre dans la réforme du secteur de la sécurité. Elle a évoqué les enseignements tirés de l'application des plans d'action nationaux en vue de l'application de la résolution 1325, ainsi que des exemples pratiques d'intégration du genre.

Une seconde table ronde a réuni des femmes hauts fonctionnaires en vue de discuter des défis auxquels elles sont confrontées dans le secteur de la sécurité ainsi que des facteurs de succès pour l'intégration du genre au niveau de la gouvernance de la sécurité. Figuraient parmi les intervenants S.E. Ljubica Jelusic, ministre de la Défense de la République de Slovénie; Stefanie Babst, Secrétaire générale déléguée pour la diplomatie publique au Siège de l'OTAN ; et Tanja Miscevic, Secrétaire d'Etat, ministre de la Défense de la République de Serbie.

La conférence a également permis à la République de Serbie et à ONU Femmes de formaliser leur partenariat au niveau de l'application du Plan national d'action sur la résolution 1325. La Secrétaire d'Etat Tanja Miscevic ainsi qu'Erika Kvapilova, Directrice de programme régionale d'ONU Femmes, ont signé un mémorandum d'accord en vue d'une coopération renforcée.

Par le biais d'un programme régional, ONU Femmes aide les principaux acteurs de la sécurité et les groupes de femmes à renforcer leurs capacités pour ce qui est d'appliquer les engagements pris en vertu de la résolution 1325 et à contrôler la manière dont ce texte, de même que les résolutions connexes du Conseil de sécurité 1820, 1888 and 1889, se sont traduits dans les lois, politiques et plans d'action nationaux.

Liens connexes