Le développement et les droits des LGBTI: participez à la discussion en ligne sur les inégalités

Date: 06 Nov 2012

La discussion en ligne sur le développement et les droits des lesbiennes, des gaies, des bisexuelles et transgenres et intersexuées (LGBTI) commence le 5 Novembre et se poursuivra pendant trois semaines.

C'est la troisième Consultation thématique mondiale du Groupe des Nations Unies pour le développement organisée conjointement par ONU Femmes et UNICEF. Elle vise à galvaniser le dialogue et la discussion dans l'élaboration de l' agenda post-2015. Cette discussion sur les droits des LGBTI sera co-animée par le Bureau du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) et l'ONG ARC International.

La plateforme mise en place pour la discussion en ligne sur la lutte contre les inégalités est désormais accessible. La discussion sur les inégalités entre les sexes ouvrira le mercredi 3 octobre, suivie par une discussion en ligne sur la violence sexiste, qui débutera le 17 octobre. Le site Internet http://www.worldwewant2015.org/inequalities est accessible au public après un processus d'enregistrement simple.

Les discussions en ligne consisteront en une série de dialogues limités dans le temps et co-modérés, destinés à recueillir les points de vue d'une large gamme de parties prenantes, y compris des gouvernements, des institutions des Nations Unies et d'autres institutions de développement, de la société civile, des organisations philanthropiques, du secteur privé et, surtout, du grand public.

ONU Femmes vise à rassembler une large palette de points de vue sur des thèmes variés liés aux inégalités, en vue d'examiner les progrès accomplis vers la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement. ONU Femmes a également pour objectif de discuter des options envisageables pour prendre en compte les inégalités et y remédier dans le cadre du programme de développement pour l'après-2015.

Ces discussions sont destinées à stimuler une « conversation mondiale » sur les diverses formes d'inégalités, à identifier les options et les réponses politiques et à examiner comment celles-ci peuvent être déployées dans le cadre du programme de développement pour l'après-2015. Elles visent également à analyser de manière approfondie la structure, le contenu et les implications des principales formes d'inégalités, en tant qu'entraves au développement et à la justice sociale.

Les recommandations émergeant des discussions en ligne, ainsi que d'autres discussions sur le genre, sous l'angle ou non des inégalités, feront partie d'un rapport de synthèse qui sera présenté lors d'une réunion de haut niveau sur les inégalités organisée au Danemark en février 2013. Le rapport sera également soumis au Panel de haut niveau sur le Programme de développement pour l'après-2015 nommé par le Secrétaire général des Nations Unies.