L’avant-première d’un nouveau film réalisé pour ONU Femmes au Festival du film de Berlin

Date : 22 February 2012

L'avant-première d'un film documentaire réalisé pour ONU Femmes a eu lieu lors du prestigieux Festival international du film de Berlin, en Allemagne. In the In the Shadow of a Man (Dans l'ombre d'un homme) est le premier film de la jeune réalisatrice anglo-égyptienne Hana Abdalla, et aussi le premier film à avoir été spécialement réalisé pour ONU Femmes en Egypte. Au-delà des barrières sociales et géographiques, In the Shadow of a Man brosse un portrait intime de quatre femmes égyptiennes très différentes, qui racontent les histoires de leurs mariages, divorces, travail, amours et résistance, et ce que cela signifie d'être une femme au lendemain de la révolution connue par leur pays. Le film montre la vie des femmes dans le cadre général de la lutte pour la liberté et l'autodétermination, par le biais de ce que les organisateurs du Festival du film de Berlin ont décrit comme « un portrait puissant, intime et… explosif ».
Dans un Berlin enneigé et gagné par l'excitation du Festival - la plus importante manifestation cinématographique ouverte au grand public au monde -, l'avant-première a permis de mettre les questions de l'égalité des sexes au premier plan des discussions sur le printemps arabe. Les sessions de questions-réponses organisées avec la réalisatrice à l'issue de trois projections ont démontré que le film suscitait l'empathie et provoquait le débat. Les spectateurs ont indiqué avoir été émus et inspirés par le courage de ces femmes égyptiennes en apparence banales.
« Pouvoir organiser l'avant-première de In the Shadow of a Man au prestigieux Festival du film de Berlin a été un véritable honneur, et cette expérience a été enthousiasmante » indique Abdalla. « Le fait qu'ONU Femmes m'ait demandé de réaliser ce film a été une véritable chance. Cette avant-première à Berlin est le début du chemin de ce film, et j'ai hte de voir ce que sera la prochaine étape ».
ONU Femmes a été fière d'appuyer la première incursion d'Abdalla dans la réalisation professionnelle. Ce partenariat illustre l'appui que le bureau d'ONU Femmes au Caire apporte aux jeunes, qui jouent un rôle primordial dans la promotion de l'égalité des sexes, ainsi que de sa foi dans le pouvoir des images comme outil de plaidoyer. Comme cela a été souligné par Maya Morsy, Coordonnatrice d'ONU Femmes en Egypte : « Nous sommes prêts à croire dans la jeunesse égyptienne, qui met tant de cœur dans tout ce qu'elle fait. Nous avons choisi de travailler avec Hanan dans le cadre de sa première expérience cinématographique : c'était risqué, mais elle a finalement réalisé une œuvre qui reflète de manière puissante et honnête la vie des femmes égyptiennes ».
Ce film sera suivi en cours d'année par un deuxième documentaire, également réalisé par Abdalla, qui suit des candidates se présentant aux premières élections parlementaires égyptiennes depuis le printemps arabe.
Suite au succès rencontré par le film lors du festival, ceux qui ont participé à sa réalisation espèrent que son message en faveur de l'égalité et de la résistance touchera un public encore plus large à travers le monde, ainsi qu'en Egypte même. Comme l'a souligné Hanan Abdalla : « Les actes de résistance modestes ne doivent pas être sous-estimés, notamment lorsqu'ils concernent des problèmes plus larges. Dans leur for intérieur, les femmes égyptiennes savent que l'avenir leur appartient ».