Responsables de la coordination pour les femmes

Coordonnatrice des Nations Unies pour les femmes

Installée au siège d'ONU Femmes, la coordonnatrice des Nations Unies pour les femmes est le principal défenseur du suivi et de l'amélioration de la condition des femmes au sein du système. Ses fonctions sont les suivantes : aider ONU Femmes à faire rapport sur la condition des femmes devant l'Assemblée générale et la Commission de la condition de la femme ; défendre la cause des femmes et apporter son aide lors de la rédaction des politiques ; diffuser les bonnes pratiques et les mettre en valeur ; en cas de besoin, participer aux mécanismes de recrutement et de promotion ; coordonner et soutenir un réseau de coordonnateurs en matière de genre dans différentes entités des Nations Unies ; conseiller et défendre le personnel féminin.

Aparna Mehrotra, coordonnatrice des Nations Unies pour les femmes, peut être contactée à l'adresse électronique aparna.mehrotra@unwomen.org.

Réseau des coordonnateurs

ONU Femmes est chargée d'assister le réseau des coordonnateurs en matière de genre, mis en place par le Secrétariat général des Nations Unies. Ces coordonnateurs apportent une aide essentielle aux chefs de département en les conseillant sur les processus de sélection du personnel, en identifiant les candidates compétentes et en contribuant à l'établissement de politiques. Ils sont fréquemment sollicités pour participer à des jurys de sélection ou à des organes d'évaluation et pour contribuer au suivi de la condition des femmes dans leur propre département. Les coordonnateurs conseillent également les membres du personnel sur les possibilités d'avancement et sur les conditions de travail.

ONU Femmes organise des réunions régulières avec le réseau des coordonnateurs ; elle leur donne des conseils et fait le point sur les mandats de l'Assemblée générale, les politiques organisationnelles et les problèmes émergents ; et enfin, elle favorise le réseautage.

Voir également les mandats et les mandats complétés par les bonnes pratiques.

Autres coordonnateurs

Dix-huit autres entités des Nations Unies déploient également des coordonnateurs en matière de genre pour contribuer à la promotion de la femme au sein de leurs organisations. En vertu du Plan d'action à l'échelle du système des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, ou « ONU-SWAP », les entités doivent désigner des coordonnateurs aux niveaux P4 ou supérieurs, et ceux-ci doivent bénéficier d'un mandat écrit et pouvoir consacrer au moins 20 pour cent de leur temps de travail à leurs fonctions de coordonnateur. Toutes les entités des Nations Unies devraient, à terme, mettre ce mécanisme en œuvre. ONU Femmes envisage d'étendre le réseau des coordonnateurs à toutes les entités.