Cérémonie de lancement d’ONU Femmes – Discours de la Secrétaire générale adjointe Michelle Bachelet

Date: 24 Feb 2011

Discours donné par la Secrétaire générale adjointe et Directrice exécutive d'ONU Femmes Michelle Bachelet lors de l'événement de lancement d'ONU Femmes, célébré dans l'Assemblée générale au Siege de l'ONU le 24 février 2011.

Excellences, Distingués délégués, invités d'honneurs

Bienvenue. C'est une joie et un honneur pour moi d'annoncer the lancement officiel d'ONU Femmes. Il aura fallu quatre années de travail et de persévérance pour réaliser le rêve de millions de femmes et de filles d'avoir un porte drapeau mondial à l'ONU, qui puisse guider leurs efforts de traduire leurs espoirs d'un monde meilleur en une réalité. Et il aura fallu quatre mois de travail intensif pour transformer ce rêve en une organisation viable des Nations Unies.

Je suis très reconnaissante envers notre Secrétaire général et notre Vice-Secrétaire générale — et envers tous ceux et toutes celles parmi vous dont l'engagement et le dévouement nous ont emmenés jusqu'ici.

La décision d'établir ONU Femmes reflète une frustration générale face à la lenteur du changement. Il n'est plus acceptable de vivre dans un monde où les filles sont déscolarisées et contraintes à des mariages forcés dès leur plus jeune ge, un monde où les opportunités d'emploi pour les femmes sont limitées et où la menace de violences sexistes fait partie du quotidien — à la maison, dans la rue, à l'école et au travail.

Négliger le droit des femmes signifie sous-exploiter le potentiel de la moitié de la population. Afin de bénéficier pleinement de tout ce potentiel, nous devons permettre aux femmes d'accéder à des responsabilités politiques, scientifiques et technologiques, en tant que négociatrices commerciales, négociatrices de paix et chefs d'entreprises.

Comme l'a dit le Secrétaire général, soutenir un progrès plus rapide pour les femmes n'est pas seulement bon sur le plan moral mais aussi sur le plan politique et économique.

Cela est vrai aussi bien à l'échelle d'un pays qu'à l'échelle d'une entreprise. Le Forum économique mondial qui enregistre les performances en matière de genre dans 134 pays montre une corrélation claire entre l'augmentation de l'égalité des sexes et l'augmentation de PIB par habitant.

Une étude récente a montré que les entreprises du Fortune 500 présentant le plus grand nombre de femmes au sein de leur conseil d'administration avaient 53% plus de chance d'être profitables que celles présentant le plus faible nombre de femmes dans leur conseil d'administration.

Là où les femmes ont accès à l'éducation supérieure, à de bons emplois, à la terre et à d'autres biens, la croissance nationale et la stabilité sont améliorées, et l'on constate également dans ces pays une mortalité maternelle plus faible, une amélioration de la nutrition, une plus grande sécurité alimentaire et un risque plus faible d'être contaminée par le HIV et le sida.

Mon expérience personnelle m'a appris qu'il n'y a pas de limite à ce que les femmes peuvent faire — depuis celles qui soutiennent leur famille dans les circonstances les plus difficiles jusqu'à celles qui deviennent ministre de la santé, des finances, des affaires étrangères — ou bien chefs d'Etat. Si nous souhaitons accomplir les objectifs du Millénaire pour le développement, nous devons puiser d'avantage dans la force des femmes, l'industrie des femmes et la sagesse des femmes.

Ceci n'est pas un sujet restreint à nombre limité de pays et de sociétés. C'est un sujet universel. Nous devons convaincre tous les acteurs politiques — inclus les ministres des finances et du commerce ainsi que ceux de l'éducation et de la santé — que nous ne parlons pas seulement de droits mais de vitalité sociale, de stabilité politique et de croissance économique.

ONU Femmes ne peut pas accomplir seule ce qui nous reste à accomplir. Nous ne remplacerons pas l'excellent travail effectué par d'autres, au contraire nous nous attèlerons à en déployer les pleines capacités et à exploiter les avantages comparatifs qu'offrent chacun, afin d'obtenir ensemble un impact d'autant plus conséquent et un progrès d'autant plus rapide. Ensemble nous ferons plus, pas moins.

En plus de son rôle de mobilisateur, de coordinateur et de levier des efforts des autres, ONU Femmes se concentrera sur les cinq domaines suivants :

1) le renforcement du leadership et la participation des femmes ;

2) la fin à la violence contre les femmes ;

3) l'implication des femmes à tous les niveaux des processus de résolution des conflits et des processus de paix ;

4) l'autonomisation des femmes au niveau économique ; et

5) l'inscription de l'égalité des sexes au cœur de la planification et de la budgétisation nationales, y compris en ce qui l'application de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination contre des femmes (CEDAW).

[Anglais]
I am determined that UN Women will offer a new dynamic to the global dialogue on gender equality, and bring new energy, drawing on multiple talents, and bringing together men and women from different countries and communities in a shared endeavor.

Je suis déterminée à ce que l'ONU Femmes apporte une dynamique nouvelle au dialogue global sur l'égalité des sexes, avec une énergie renouvelée. En utilisant de nombreux talents, ONU Femmes parviendra à rassembler les hommes et femmes afin de réaliser notre vision d'un monde plus égalitaire.

[Espagnol]
ONU Mujeres ofrecerá una nueva dinámica para el diálogo mundial sobre la igualdad de género y traerá nueva energía a partir de múltiples talentos, reuniendo a hombres y mujeres de diferentes países y comunidades en un esfuerzo conjunto.

Alors ce soir je vous invite à vous réjouir avec moi. J'espère qu'un jour nous nous remémorerons 2011 comme une année clé, le début d'une ère nouvelle d'égalité des sexes et d'un monde meilleur.