ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Message de Michelle Bachelet Directrice exécutive d’ONU Femmes à l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le sida

Error:

Date: 30 November 2012

Message de Michelle Bachelet Directrice exécutive d'ONU Femmes à l'occasion de la Journée mondiale de la lutte contre le sida, le 1er décembre 2012.

La réduction spectaculaire du nombre des nouvelles infections à VIH/sida annoncée par ONUSIDA lance un message d'espoir alors que nous commémorons la Journée mondiale de la lutte contre le sida. Cette réduction et celle du nombre du décès liés au sida nous donnent de bonnes raisons de célébration.

Grce aux efforts mondiaux soutenus de prévention de la transmission du virus de la mère à l'enfant, le nombre de femmes enceintes bénéficiant de traitements augmente et le nombre de bébés qui naissent porteurs du VIH/sida diminue considérablement. Ce sont là d'excellentes nouvelles.

Nous devons à présent faire fond sur ces réussites pour veiller à ce que toutes les femmes reçoivent les informations, les services et l'appui dont elles ont besoin pour rester en bonne santé toute leur vie. En 2011, seules 30 pour cent des femmes enceintes remplissant les conditions requises pour recevoir un traitement aux antirétroviraux pour leur propre santé en ont bénéficié.

Sur les 30,7 millions d'adultes vivant avec le VIH, 54 pour cent soit 16,7 millions sont des femmes, ce qui représente une augmentation de près de 4 pour cent depuis 2010. Il faut accorder une attention particulière aux jeunes femmes, de 15 à 24 ans, dont les taux d'infection par le VIH sont du double de ceux des jeunes hommes.

La situation est particulièrement urgente en Afrique subsaharienne, épicentre de l'épidémie, où les femmes représentent 58 pour cent des gens vivant avec le VIH et où l'on ne dispose que d'un préservatif féminin pour 10 femmes de 15 à 49 ans.

En cette Journée mondiale de la lutte contre le sida, alors que nous célébrons les progrès accomplis, redoublons d'efforts pour protéger les droits des femmes, notamment leurs droits en matière de reproduction et leur droit de vivre à l'abri de la violence et de la discrimination. Les actions en faveur de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes nous rapprochent peu à peu des objectifs de zéro nouvelle infection à VIH, zéro discrimination et zéro décès lié au sida. Nous pouvons, ensemble, atteindre ces objectifs.