ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes

Inclusion sociale et équité : la marque du succès pour Rio+20

Error:

Date: 06 March 2012

Remarques de Michelle Bachelet, Secrétaire générale adjointe et Directrice exécutive ONU Femmes Principes d'autonomisation des femmes - L'égalité des sexes pour des activités commerciales viables
6 mars 2012,New York.

Read Press Release

[Vérifier à l'écoute.]

Monsieur le Secrétaire général, Excellences, Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

C'est un plaisir de me joindre à vous aujourd'hui pour cette réunion consacrée à l'égalité des sexes pour des activités commerciales viables. Parmi tous les défis et opportunités que présente notre monde aujourd'hui, un fait est irréfutable : les pays et les entreprises caractérisés par des niveaux supérieurs d'égalité des sexes enregistrent une croissance et des résultats supérieurs. Et la croissance est plus inclusive, ce qui bénéficie à chacun d'entre nous.

C'est formidable de se trouver tous ici aujourd'hui pour cette réunion sur l'Egalité des sexes pour des activités commerciales viables. Celle-ci est un prélude aux discussions qui auront lieu en juin, au cours du prochain Rio+20, la Conférence des Nations Unies sur le développement durable.

J'aime notre thème d'aujourd'hui, Pour les entreprises aussi, l'égalité est une bonne affaire. Il s'agit d'une idée que beaucoup d'entre vous mettez en avant, à juste titre. Ce n'est pas seulement une chose juste à faire, mais c'est aussi une chose avisée. Ouvrir les opportunités aux femmes dans le domaine des affaires comme dans tous les secteurs de la société est une action stratégique pour le long terme, pour l'équité, pour la croissance et pour la durabilité.

Au cours des deux années qui se sont écoulées depuis le lancement des Principes d'autonomisation des femmes, cette initiative s'est développée au niveau mondial, a pris racine au niveau national et est devenue une pierre de touche au sein d'un groupe leader d'entreprises.

Les Principes d'autonomisation des femmes, fruit d'un partenariat d'ONU Femmes et du Pacte mondial de l'ONU, offrent aux entreprises une plateforme pour promouvoir avec force les femmes sur le lieu de travail, sur le marché et au sein de la communauté. Nous avons spécifié ces trois domaines de manière délibérée, chacun d'entre eux étant nécessaire pour édifier des économies saines, des sociétés fortes et un environnement durable.

Les sept Principes fournissent aux entreprises une feuille de route pour intégrer l'égalité des sexes dans toutes leurs activités. L'intérêt et l'influence d'une entreprise ne s'arrêtent pas à sa porte d'entrée, mais s'étend à travers toute la chaîne de valorisation et au sein des communautés où les employées vont et viennent quotidiennement.

Au cours de Rio+20, les dirigeants mondiaux, les entreprises et la société civile seront confrontés au défi consistant à aboutir à un accord pour l'avenir - un accord visant à promouvoir les piliers sociaux, économiques et environnementaux de la durabilité. Promouvoir l'égalité des sexes est absolument fondamental dans le cadre de cette initiative mondiale.

Lorsque les femmes sont autonomisées et gagnent un revenu, elles réinvestissent dans leurs familles et communautés. Cela permet de faire reculer la faim, la pauvreté et la malnutrition, et d'améliorer les standards de santé, d'éducation et de bien-être. Cela est bon pour chacun d'entre nous. Les entreprises peuvent apporter énormément à cette initiative, et comme toutes les parties concernées, peuvent aussi perdre beaucoup en cas d'échec.

J'ai pour principales priorités pour ONU Femmes cette année de renforcer l'autonomisation économique des femmes ainsi que leur participation et leur leadership politiques. Je suis satisfaite de voir que la promotion du leadership des femmes est le premier des Principes d'autonomisation des femmes. Les entreprises font avancer ce point de nombreuses manières. Certaines établissent des objectifs en matière de diversité des sexes, en vue d'accroître la représentation des femmes aux niveaux de la direction et d'établir des accords pour assurer l'égalité des salaires. D'autres défendent l'égalité de représentation des femmes au sein des conseils d'administration. Encore davantage investissent dans les activités locales visant à appuyer la formation des filles dans les domaines scientifiques et techniques.

Une entreprise a conçu et mené à bien un programme d'autonomisation économique à l'intention des rescapées des attaques à l'acide. Pour ceux d'entre vous qui l'ignorent, ces actes criminels visent généralement les femmes et les filles. Les agresseurs jettent de l'acide sur leur victime dans le but de les blesser et de les défigurer à vie. Cette entreprise combat cette forme de violence en dispensant des formations aux TIC à 100 rescapées, afin que celles-ci puissent travailler dans des centres d'appel, retrouvant ainsi leur dignité et une place au sein de la communauté.

En vue de promouvoir l'autonomisation des femmes, les entreprises mettent également en contact les femmes entrepreneuses avec le monde de la finance, afin de leur permettre de développer leur entreprise. A Haïti, les artisans réalisent des produits à partir de matériaux durables qui répondent aux normes de qualité internationales et les vendent sur le marché international. Faisant travailler 900 artisans, l'entreprise en appuie 15.000 autres.

La transparence et la responsabilité sont les valeurs centrales d'ONU Femmes, et constituent le dernier des sept Principes d'autonomisation des femmes. Sachant que « ce qui ne se mesure pas ne se gère pas », le partenariat annonce cette année la création d'un nouvel outil d'établissement de rapports à l'intention des entreprises, qui est adapté à chacun des Principes et a été élaboré avec l'aide désintéressée d'une entreprise supportrice. Il est de notre responsabilité, vis-à-vis de nos membres et parties prenantes, de faire des rapports sur les résultats obtenus. J'ai l'espoir qu'au cours de la réunion de l'année prochaine, nous pourrons examiner les premiers enseignements à tirer de ces rapports et prendre les actions nécessaires.

Pour finir, je souhaiterais remercier les entreprises pour qui affaires vont de pair avec équité. Je demande instamment aux entreprises de s'engager et d'établir un rapport sur les résultats obtenus. L'égalité des sexes est essentielle à une croissance inclusive et durable. Ensemble, nous pouvons faire de l'inclusion sociale et de l'équité la marque de la Conférence Rio+20 des Nations Unies sur le développement durable.

Merci de votre attention.